Les Mé­tro­po­li­tains pas vrai­ment d’attaque...

La Montagne (Vichy) - - Sports Basket-ball - Jean-Phi­lippe Béal

La JAVCM a ponc­tué sa dé­ce­vante pres­ta­tion, hier soir, à Clermont en en­cais­sant 85 points pour n’en mar­quer que 75. Son 3e plus mau­vais to­tal de la sai­son.

Il y avait eu Rouen (70 points) sui­vi de Bou­la­zac (69) juste après, pour com­men­cer. Contre Poi­tiers, ça n’avait pas été for­cé­ment flam­boyant non plus (75 points, comme hier) mais, là, au moins, les Mé­tro­po­li­tains l’avaient em­por­té.

Pas hier. Quel hor­rible pre­mier quart­temps pour la JAVCM, hier soir, sur le plan of­fen­sif, où les der­nières 2’20” lui ont per­mis de sau­ver les meubles en mar­quant 7 points contre... 5 jusque­là ! De quoi, en­fin, et à peine, dé­pas­ser le rythme du point par mi­nute...

Une mi­sère of­fen­sive qui al­lait, à peine, s’ef­fa­cer en­suite : « Notre attaque a été très mau­vaise, ce soir. On n’a ja­mais trou­vé le rythme, ni fait les dé­ca­lages né­ces­saires », consta­tait De­nave après le

match. Dont le 2e quart­temps, avait, lui aus­si, dé­mar­ré tout doux : un pauvre 16­32 après 4 mi­nutes. C’en était vi­si­ble­ment trop pour M. Ware, mis au frais en fin de pre­mier et dé­but de deuxième quart­temps, comme le reste du cinq ma­jeur, d’ailleurs à ce mo­ment­là.

Mes­sage... En 3’30” tout juste, le me­neur amé­ri­cain

se construi­sit tout seul un 13­0 sur un 6 sur 7. Dom­mage qu’il ait alors en­tâ­ché son presque par­fait de deux (grosses) balles per­dues. Il n’em­pêche, le 3436 à la pause lais­sait la place à l’op­ti­misme.

Vite dou­chée sur un 3e quart­temps qui lais­sa tou­jours la JAVCM der­rière ja­mais vrai­ment à l’aise, for­çant beau­coup trop ou re­per­dant des bal­lons pré­cieux alors qu’elle était re­ve­nue (49­53, 28e).

Pe­tit score d’attaque après 30 mi­nutes et sur­tout, de nou­veau, un ­ 8 (51­59) à un quart­temps du terme qui ne fai­sait que mettre en exergue l’in­ca­pa­ci­té des Mé­tro­po­li­tains à bous­cu­ler col­lec­ti­ve­ment la dé­fense nor­diste.

Et si De­nave et Bron­chard se cam­pèrent alors der­rière l’arc trois fois de suite avec réus­site, la JAVCM, sans être com­plè­te­ment par terre, avait alors le nez quand même bien dans le ruis­seau à ­ 15 (5873, 36e), la faute à Spain et ses co­pains, al­ter­nant comme à l’école.

Lors des quatre mi­nutes res­tantes, il n’y eut pas de scé­na­rio in­verse à la Saint­Cha­mond : les Mé­tro­po­li­tains res­tèrent, sans so­lu­tion, sur le pas de la porte... Sans Ware ou au­cun autre pour jouer les sains sau­veurs. À Lille, peut­être, mar­di ? ■

WARE. Une grosse sé­quence d’éclat mais, aus­si, le sym­bole d’une ex­pres­sion of­fen­sive en souf­france col­lec­ti­ve­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.