Ben­ze­ma s’éloigne des Bleus

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

Em­me­né en pro­lon­ga­tion dans son match ju­di­ciaire lié à l’af­faire de la sex-tape de Ma­thieu Val­bue­na, Ka­rim Ben­ze­ma voit sa si­tua­tion en Bleu blo­quée au point mort: un re­tour de l’at­ta­quant star en équipe de France pa­raît dé­sor­mais très im­pro­bable.

Ala mi­jour­née, il af­fi­chait sa sé­ré­ni­té en twee­tant « OKLM (au calme, ndlr) à Yo­ko­ha­ma », avec une photo de lui dans sa chambre d’hô­tel au Ja­pon où il dis­pute le Mon­dial des clubs avec le Real Ma­drid.

Pour­tant, Ben­ze­ma, qui fê­te­ra ses 29 ans lun­di, a connu un gros re­vers hier ma­tin, lors­qu’une dé­ci­sion de jus­tice a va­li­dé les in­ves­ti­ga­tions du dos­sier ou­vert il y a un an, en re­fu­sant d’ac­cé­der à la de­mande du joueur d’an­nu­ler la pro­cé­dure.

Le bu­teur reste donc mis en exa­men pour ten­ta­tive de chan­tage, com­pli­ci­té et par­ti­ci­pa­tion à une as­so­cia­tion de mal­fai­teurs. Sur­tout, il va dé­sor­mais vivre sous l’épée de Da­mo­clès d’un pos­sible pro­cès. La Coupe du monde 2018 en Rus­sie est en­core loin, mais la dé­ci­sion du

jour res­semble à une haie presque in­sur­mon­table dans le par­cours in­ter­na­tio­nal de Ben­ze­ma, contraint à une tra­ver­sée du dé­sert de­puis la der­nière de ses 81 sé­lec­tions (27 buts) en oc­tobre 2015.

La Fé­dé­ra­tion fran­çaise avait dé­ci­dé mi­avril d’écar­ter Ben­ze­ma de l’Eu­ro 2016, au nom de « l’exem­pla­ri­té » et de « la pré­ser­va­tion du groupe ». Une dé­ci­sion prise à contre­coeur par le pré­sident de la FFF, Noël Le Graët, qui n’a ja­mais ces­sé d’ex­

pri­mer sa sym­pa­thie per­son­nelle pour le Ma­dri­lène.

Mais de­puis, c’est le sta­tu quo. Noël Le Graët a eu beau dire dé­but oc­tobre que, tech­ni­que­ment, le joueur était « sé­lec­tion­nable », il a aus­si lais­sé en­tendre à plu­sieurs re­prises qu’il fal­lait at­tendre le dé­noue­ment de l’af­faire.

Didier Des­champs, lui, mar­tèle qu’il fait ses choix, dont ce­lui de ne pas convo­quer Ben­ze­ma, « pour le bien de l’équipe de France ».

Sur­tout, le sé­lec­tion­neur s’ap­puie dé­sor­mais sur un groupe qui s’est his­sé jus­qu’en fi­nale de l’Eu­ro grâce no­tam­ment à l’émer­gence d’Antoine Griezmann.

« Au­jourd’hui, il y a des joueurs qui ré­pondent à mes at­tentes et un équilibre dans cette équipe. Et je suis vi­gi­lant à cet équilibre­là », a sou­li­gné Des­champs.

L’ho­ri­zon bleu est­il to­ta­le­ment bou­ché pour Ben­ze­ma, qui a tou­jours cla­mé son amour pour l’équipe de France ?

En cas d’éven­tuelle bonne nou­velle sur le ter­rain ju­di­ciaire pour l’at­ta­quant, « ré­so­lu à conti­nuer le com­bat » se­lon son avo­cat, il pré­sente de so­lides ar­gu­ments tant qu’il reste le ti­tu­laire du Real Ma­drid de Zi­né­dine Zidane.

Et puis, son image pu­blique s’est amé­lio­rée de­puis la ré­vé­la­tion la se­maine der­nière de “Foot­ball Leaks” et Me­dia­part: Ben­ze­ma paie nor­ma­le­ment ses im­pôts en France à l’heure où les stars sont épin­glées pour leur re­cours à des pa­ra­dis fis­caux. N’em­pêche que ce ven­dre­di, son ho­ri­zon bleu s’est pas­sa­ble­ment as­som­bri. ■

BEN­ZE­MA. Le che­min du re­tour vers les Bleus pour le Ma­dri­lène semble de plus en plus si­nueux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.