RU­GY : DU RE­NOU­VE­LABLE À 100 %.

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

François de Ru­gy, pré­sident du Par­ti éco­lo­giste et can­di­dat à la pri­maire or­ga­ni­sée par le PS, veut « qu’on ar­rive en France à 100 % d’éner­gie re­nou­ve­lable d’ici à 2050 », es­ti­mant que 500.000 em­plois nets pour­raient être ain­si créés. « En France, nous avons les res­sources, nous avons les ta­lents, nous avons l’in­no­va­tion, mais c’est le sys­tème qui bride, et en France c’est le sys­tème du tout nu­cléaire, le sys­tème EDF », a-t-il ajou­té. ■

« ENFOIRÉS DE GAULLISTES ! ».

La ma­jo­ri­té Les Ré­pu­bli­cains et l’op­po­si­tion Front na­tio­nal à la ré­gion PA­CA ont vo­té hier en­semble une sé­rie de me­sures en fa­veur des har­kis et de leurs fa­milles, avant de se dé­chi­rer, s’ac­cu­sant mu­tuel­le­ment d’ins­tru­men­ta­li­ser la mémoire des ra­pa­triés d’Al­gé­rie. Le pré­sident de la ré­gion, Ch­ris­tian Es­tro­si (LR), a sus­pen­du la séance après de vifs échanges avec les élus d’ex­trême droite, qui sont les seuls re­pré­sen­tants de l’op­po­si­tion dans l’ins­ti­tu­tion de­puis les élec­tions de dé­cembre 2015. L’un d’eux, Thi­baut de la Toc­naye, a crié « enfoirés de gaullistes ! ». Toc­naye, dont le père, Alain, était membre de l’OAS et im­pli­qué dans l’at­ten­tat du Pe­tit-Clamart contre Charles de Gaulle, a pré­sen­té ses ex­cuses pour « des pro­pos un peu ou­tran­ciers », à la re­prise de la séance. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.