La Rus­sie a-t-elle les moyens tech­niques qu’on lui prête ?

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités La Bourse -

Le scan­dale a écla­té quand CrowdS­trike, une en­tre­prise amé­ri­caine de sé­cu­ri­té in­for­ma­tique, a ré­vé­lé que deux groupes de ha­ckers, Fan­cy Bear et Co­zy Bear, avaient pé­né­tré, en juin, les or­di­na­teurs du Par­ti dé­mo­crate.

In­con­tes­ta­ble­ment, les ha­ckeurs russes sont ta­len­tueux. Une tra­di­tion hé­ri­tée de l’époque so­vié­tique, quand l’URSS était en pointe en ma­tière d’es­pion­nage éco­no­mique. De­puis, la Rus­sie est pas­sée à des cibles da­van­tage po­li­tiques.

Le pre­mier pays à en avoir fait pu­bli­que­ment les frais est l’Es­to­nie en 2007. Après un dif­fé­rend di­plo­ma­tique, les principaux sites in­ter­net du pe­tit État balte sont bom­bar­dés de re­quêtes, jus­qu’à les rendre in­uti­li­sables. Une attaque in­édite à l’échelle d’un pays : le nu­mé­ro des ur­gences res­te­ra in­dis­po­nible pen­dant plus d’une heure.

Un simple « phi­shing »

L’Ukraine ou la Géor­gie – deux autres pays aux re­la­tions ten­dues avec Mos­cou – ont plus tard été la cible d’at­taques si­mi­laires. « Étant don­né l’his­toire de la Rus­sie en ma­tière de cy­ber­at­taques, j’au­rais ten­dance à pen­ser qu’il s’agit d’une co­or­di­na­tion d’ac­teurs pri­vés et du gou­ver­ne­ment, avec des ac­teurs in­for­mels im­pli­qués, tous co­or­don­nés au plus haut ni­veau », ex­pli­quele ré­dac­teur en chef du site Agen­ta.ru, An­dreï Sol­da­tov.

Pour ce bon connais­seur des ser­vices de sé­cu­ri­té russes et de la cy­ber­cri­mi­na­li­té, « le rôle des ser­vices se­crets n’est pas en­tiè­re­ment clair ». Fan­cy Bear et Co­zy Bear n’ont, en tout cas, pas eu à dé­ve­lop­per des tré­sors d’in­ven­ti­vi­té pour pi­ra­ter les dé­mo­crates amé­ri­cains : un simple « phi­shing » – en­voi d’emails se fai­sant pas­ser pour Google et in­vi­tant à cli­quer sur un lien ins­tal­lant le lo­gi­ciel es­pion – a fait l’af­faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.