Pri­son­niers du froid et de la faim

La Montagne (Vichy) - - France & Monde -

ALEP ■ Re­belles et ci­vils te­naillés par la faim at­ten­daient hier, dans un froid gla­cial, la re­prise des éva­cua­tions de la der­nière poche re­belle d’Alep, alors que la Croix­rouge ap­pe­lait les bel­li­gé­rants à trou­ver un ac­cord pour « sau­ver ces mil­liers de vies ». Un res­pon­sable re­belle a af­fir­mé qu’un ac­cord avait été trou­vé pour la re­prise des opé­ra­tions. Mais au­cune confir­ma­tion n’a été don­née par le ré­gime, qui avait sus­pen­du ven­dre­di ces éva­cua­tions après le dé­part de quelque 8.500 per­sonnes. Il res­te­rait en­vi­ron 40.000 ci­vils dans le ré­duit que tiennent en­core les in­sur­gés à Alep et entre 1.500 et 5.000 com­bat­tants avec leurs fa­milles, se­lon l’émis­saire de l’ONU pour la Sy­rie, Staf­fan de Mis­tu­ra. Lan­cé jeu­di, l’exode de­vrait du­rer plu­sieurs jours et, une fois ter­mi­né, il per­met­tra au ré­gime de pro­cla­mer la re­prise to­tale de la ville, en­re­gis­trant ain­si sa plus im­por­tante vic­toire dans la guerre san­glante qui dure de­puis 2011. Les bom­bar­de­ments in­ces­sants du ré­gime ont fait des cen­taines de morts et pous­sé plus de 100.000 ha­bi­tants à fuir. Fai­sant état de « si­gna­le­ments sur des exé­cu­tions de ci­vils », le pré­sident amé­ri­cain Ba­rack Oba­ma a ré­cla­mé le dé­ploie­ment d’ob­ser­va­teurs im­par­tiaux pour su­per­vi­ser les éva­cua­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.