LE MATCH CLER­MONT-UL­STER EN QUES­TIONS

La Montagne (Vichy) - - Sports Rugby - Jean-Fran­çois Nu­nez

1 Comment s’est com­por­té Ar­thur Iturria, de re­tour à la com­pé­ti­tion, pour sa pre­mière eu­ro­péenne ?

On avait quit­té le deuxième ligne après une vic­toire face au LOU en Top 14 et une com­mo­tion. On l’a re­trou­vé, hier, pour un re­tour pla­cé sous le signe de l’Eu­rope. Un re­tour ga­gnant dans une af­fiche eu­ro­péenne un cran au­des­sus du ni­veau re­quis dans le cham­pion­nat do­mes­tique.

Pas in­hi­bé pour un sou, le Basque s’est une nou­velle fois ré­vé­lé à la hau­teur de l’évé­ne­ment. Il a pas­sé avec brio cette épreuve du feu et ce n’est pas réel­le­ment une sur­prise, tant ce qu’il réa­lise parle de lui­même. Dans son rôle dé­fen­sif, pas grand­chose à lui re­pro­cher. Il a même évi­té un es­sai en re­pre­nant Rei­dy qui fi­lait vers l’en­but. Im­pec­cable dans les duels et au sol, à l’aise dans les airs et sur les ren­vois. Une pres­ta­tion très sé­rieuse et com­pacte. Une confir­ma­tion de plus. Des griffes acé­rées 2

L’op­tion tac­tique avec Vik­tor Ko­le­li­sh­vi­li s’est-elle avé­rée payante ?

Le troi­sième ligne géor­gien était at­ten­du dans un rôle de chas­seur de 10 face à Pad­dy Jack­son. Pas ques­tion de lais­ser ma­noeu­vrer l’ou­vreur ad­verse à sa guise. Mis­sion ac­com­plie. On a même très peu vu Jack­son, avant qu’il ne réus­sisse sa pre­mière trans­for­ma­tion (57e). Le « Ye­ti » avait un ap­pé­tit de lion et il a mis un énorme im­pact dans toutes ses in­ter­ven­tions. Dé­fen­si­ve­ment bien sûr, à l’image de la pres­sion im­po­sée aux Ul­ster­men qui ont croi­sé sa route et sont tom­bés dans ses griffes par­ti­cu­liè­re­ment acé­rées, ain­si qu’avec le bal­lon. 3

Au­teur d’un 100 % en conquête à Bel­fast, Cler­mont a-t-il réus­si à re­pro­duire la per­for­mance au match re­tour ?

Avec un 10 sur 10 en touche et au­cun bal­lon per­du en mê­lée fer­mée, la barre était très haut. Cler­mont n’a pas aus­si bien maî­tri­sé son su­jet cette fois. Dans l’ali­gne­ment, les Asé­mistes ont per­du deux bal­lons sur leurs lan­cers et vo­lé deux mu­ni­tions à l’Us­ter.

Dans l’exer­cice de la mê­lée, ils n’ont ren­du qu’une pos­ses­sion mais elle au­ra été lourde de consé­quences puis­qu’elle a ame­né le pre­mier es­sai vi­si­teur (57e), alors qu’ils ont ré­cu­pé­ré trois bal­lons sur in­tro­duc­tion ad­verse. ■

PHO­TO RI­CHARD BRUNEL

IM­PLA­CABLE. Vik­tor Ko­le­li­sh­vi­li n’a pas cé­dé le moindre pouce de ter­rain à des Ir­lan­dais sous pres­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.