Les clubs ap­prouvent la fu­sion après l’AG ex­tra­or­di­naire

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Ra­phaël Ro­chette ra­phael.ro­chette@cen­tre­france.com

Réunis en AG ex­tra­or­di­naire, les clubs de la ligue d’Au­vergne se sont pro­non­cés ma­jo­ri­tai­re­ment pour la fu­sion avec le Dau­phi­né-Sa­voie et le Lyon­nais, ven­dre­di soir à Pé­ri­gnat-lès-Sar­liève.

Un vote à bul­le­tin se­cret a scel­lé le des­tin de la Ligue d’Au­vergne de hand­ball, ven­dre­di soir à Pé­ri­gnat­lès­Sar­liève. L’en­ti­té au­ver­gnate se­ra ab­sor­bée en fé­vrier pro­chain par la plus puis­sante ligue du Dau­phi­né­Sa­voie, pour don­ner nais­sance à la Ligue Au­vergne­Rhône­Alpes (1).

Les re­pré­sen­tants des clubs au­ver­gnats, réunis en as­sem­blée gé­né­rale ex­tra­or­di­naire, ont ap­prou­vé à une large ma­jo­ri­té (2) le trai­té de fu­sion qui leur a été sou­mis par la pré­si­dente de la Ligue, Mar­tine Bous­suge et son tré­so­rier, Jean­Paul Pa­ret.

La fu­sion se­ra ef­fec­tive le 11 fé­vrier

« Suite à la ré­forme ter­ri­to­riale, nous avions l’obli­ga­tion d’or­ga­ni­ser cette AG ex­tra­or­di­naire », a rap­pe­lé en pré­am­bule Mar­tine Bous­suge. « Les grandes ré­gions sont en­trées en vi­gueur le 1er jan­vier 2016 et les fé­dé­ra­tions spor­tives sont te­nues de réa­li­ser une ré­or­ga­ni­sa­tion avant dé­cembre 2017 », at­elle ajou­té, avant que chaque re­pré­sen­tant de club ne vienne dé­po­ser son bul­le­tin dans l’urne.

Après ce « oui » mas­sif, le pro­ces­sus de fu­sion va donc se pour­suivre sans en­combre. Il abou­ti­ra le 11 fé­vrier pro­chain à la créa­tion de la fu­ture grande ligue ré­gio­nale, Au­vergne­Rhône­Alpes et à la mise en place d’un nou­veau co­mi­té di­rec­teur

com­po­sé de 36 membres, dont 11 re­pré­sen­tants des co­mi­tés (qui, eux, ne dis­pa­raissent pas).

En cas de vote né­ga­tif, le pro­ces­sus n’au­rait été que re­tar­dé. Le dos­sier au­rait été re­pris par la fé­dé et au­rait abou­ti au même ré­sul­tat, au plus tard avant dé­cembre 2017.

Il était donc plus sage de s’évi­ter un re­port qui n’au­rait rien chan­gé. Les clubs l’ont com­pris et ont va­li­dé l’im­por­tant travail réa­li­sé pour mettre au point ce trai­té de fu­sion.

L’Au­vergne avec ses 6.000 li­cen­ciés (re­cord éta­bli cette sai­son) va se fondre dans un en­semble pe­sant beau­coup plus lourd : 37.700 li­cen­ciés et 233 clubs. Le siège de la ligue du Dau­phi­né, à Mont­bon­not, près de Gre­noble, de­vien­dra ce­lui de la nou­velle ligue. Mais ce chan­ge­ment n’au­ra pas d’énormes consé­quences pour l’Au­vergne.

Car « nous avons ob­te­nu qu’il y ait deux éta­blis­se­ments se­con­daires, à Bron (pour le Lyon­nais, ndlr) et à Cler­mont », a sou­li­gné Mar­tine Bous­suge. Et la di­ri­geante de pré­ci­ser : « Ça veut dire gar­der les trois sites, les sa­la­riés, la proxi­mi­té en­vers les clubs […]. Sa­chant que notre prio­ri­té, c’est le ser­vice aux clubs et le lien avec les sa­la­riés. »

Après ce dis­cours ras­su­rant, le vote en fa­veur de la fu­sion n’a donc été qu’une simple for­ma­li­té. ■

(1)À l’ins­tar de la Ligue d’Au­vergne, la Ligue du Lyon­nais se­ra éga­le­ment ab­sor­bée par celle du Dau­phi­né­Sa­voie.

(2) 106 voix pour, 21 voix contre, 34 voix “blanc”. 34 clubs, sur les 54 de la Ligue d’Au­vergne, ont vo­té, ils re­pré­sen­taient 145 voix sur les 203 pos­sibles.

PHO­TO S. PA­RA

CAN­DI­DATE. Mar­tine Bous­suge pos­tu­le­ra le 11 fé­vrier à la vice-pré­si­dence de la Ligue Au­vergne-Rhône-Alpes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.