Florent Pe­rei­ra quitte les pros sur une vic­toire

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Ra­phaël Ro­chette

Seul pro au dé­part, en l’ab­sence de Pierre-Hen­ri Le­cui­nier (FDJ), ins­crit mais non­par­tant, Florent Pe­rei­ra (Rou­baix) a as­su­mé son sta­tut de fa­vo­ri en do­mi­nant de la tête et des épaules le cy­clo-cross de Ma­lin­trat, hier après-mi­di.

Lau­réat le week­end der­nier à Mont­lu­çon, l’Or­ci­nois, pro jus­qu’au 31 dé­cembre, a si­gné une deuxième vic­toire d’af­fi­lée, avec beau­coup d’ai­sance.

Il n’y a eu que le duo de Creuse Oxy­gène, An­tho­ny Mendes et Lu­cas Ser­rières, pour ten­ter de le dé­sta­bi­li­ser… du­rant quelques hec­to­mètres, seule­ment !

« Der­nier cy­clo-cross »

Mendes a réus­si un meilleur dé­part, mais l’Or­ci­nois de re­tour au Team Pro Im­mo la sai­son pro­chaine l’a très vite dou­blé. Et a fi­na­le­ment cou­pé la ligne avec une avance su­pé­rieure à la mi­nute sur le Creu­sois. « Il (Mendes, ndlr) a fait une er­reur dans la par­tie en dé­vers, j’en ai pro­fi­té pour ac­cé­lé­rer, ex­pli­quait Pe­rei­ra. J’ai te­nu la ca­dence pen­dant deux tours. Après, j’ai gé­ré comme je l’ai vou­lu… »

Le pro­fes­sion­nel n’a pas

eu be­soin, en ef­fet, de pui­ser dans ses ré­serves pour l’em­por­ter. Il lui a suf­fi de se re­tour­ner pour consta­ter que l’écart était fait et qu’il n’avait pas grand­chose à craindre de ses pour­sui­vants, à la condi­tion de main­te­nir un tem­po. « Ça ne servait à rien que je me mette vrai­ment à fond. J’ai pré­fé­ré prendre du plai­sir pour le der­nier cy­clo­cross de cet hi­

ver », sou­li­gnait­il. On ne le re­ver­ra donc pas pour la clô­ture de la sai­son au­ver­gnate, le 28 dé­cembre pro­chain à Thiers. Il s’agis­sait hier de sa der­nière course sous le maillot de Rou­baix. Il quitte ain­si les pros de la plus belle des ma­nières.

« Ce­la fait un pe­tit pin­ce­ment, avouait­il, en évo­quant la fin de son contrat pro, que Rou­baix n’a pas sou­hai­té re­nou­ve­ler. Main­te­nant, la page est tour­née. Je me suis concen­tré sur la pré­pa­ra­tion pour l’an­née pro­chaine. J’ai hâte de re­cou­rir avec Pro Im­mo (en DN1, ndlr). Je vais faire le maxi­mum pour re­pas­ser pro en 2018. Je veux vrai­ment faire une belle sai­son, sans pour au­tant me mettre la pres­sion. Si je n’y ar­rive pas, je n’au­rai rien à re­gret­ter. »

Hier, il a pu consta­ter que « le travail hi­ver­nal com­mence à payer ». C’est tou­jours ras­su­rant, à un mois et de­mi de la re­prise de la sai­son sur route, à l’Es­sor basque.

Mais le Puy­dô­mois donne sur­tout ren­dez­vous à ses sup­por­ters, au Bé­dat, fin fé­vrier. Il fau­dra comp­ter avec lui sur l’épreuve mar­quant l’ou­ver­ture de la sai­son en Au­vergne. ■

PHO­TO RA­PHAËL RO­CHETTE

PRO. Florent Pe­rei­ra (Rou­baix) a ca­ra­co­lé en tête, hier à Ma­lin­trat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.