Val­mont com­pense la baisse du mar­ché fran­çais par l’ex­port

Les col­lec­ti­vi­tés font des éco­no­mies. Le mar­ché de l’éclai­rage pu­blic af­fiche un re­cul de 30 %. Dans ce contexte, Val­mont, lea­der fran­çais du mât d’éclai­rage, s’en sort en pour­sui­vant son im­plan­ta­tion au Moyen-Orient.

La Montagne (Vichy) - - La Une - De­nis Lo­rut de­nis.lo­rut@cen­tre­france.com

Le con­trat ex­cep­tion­nel est ter­mi­né de­puis juin 2015. Val­mont, lea­der fran­çais dans la fa­bri­ca­tion de mât d’éclai­rage (*), a ho­no­ré sa com­mande de 272 co­lonnes lu­mi­neuses. Du haut de leurs 28 mètres, ces co­lonnes éclairent les huit ki­lo­mètres d’au­to­route qui des­servent le nou­vel aé­ro­port in­ter­na­tio­nal de Do­ha, au Qa­tar.

Pour cette en­tre­prise de 265 sa­la­riés (230 à Char­meil, dans l’Al­lier, et 35 à Rive­de­Gier, dans la Loire), ce con­trat de 16 mil­lions d’eu­ros, le plus gros ja­mais conclu par Val­mont France, est une vitrine, un sho­wroom à l’air libre.

Et cette so­cié­té qui pro­duit an­nuel­le­ment 90.000 mâts en acier et 20.000 en alu­mi­nium pour LEA­DER. Val­mont fa­brique an­nuel­le­ment 90.000 mâts d’éclai­rage acier et 20.000 en alu­mi­nium.

le mar­ché fran­çais, pour un chiffre d’af­faires de 50 mil­lions d’eu­ros, pour­suit son im­plan­ta­tion au Qa­tar.

Par exemple, dans l’en­ceinte de l’usine, des po­

teaux d’éclai­rage de 17 mètres, at­tendent leur dé­part pour le golfe de Do­ha.

« Sur la lan­cée du chan­tier de l’au­to­route de Do­ha, nous avons eu des de­mandes de consul­ta­tion, ex­plique Bertrand See, di­rec­teur gé­né­ral. Nous sommes ré­fé­ren­cés au Qa­tar et plus lar­ge­ment au ni­veau du golfe Per­sique. Il y a beau­coup de pro­jets où il faut ap­por­ter

une touche es­thé­tique et tech­no­lo­gique. Nous sommes pré­sé­lec­tion­nés pour un mar­ché d’éclai­rage du mé­tro de Do­ha. »

Mais la baisse du prix du ba­ril de pé­trole n’est pas fa­vo­rable aux af­faires. « Si, en 2015, ce­la n’a eu d’im­pact, cette an­née, les pays du Moyen­Orient ont pris des me­sures, soit en sup­pri­mant des pro­jets, soit en étant moins exi­geants », sou­ligne le di­rec­ teur gé­né­ral qui sur­veille la lente re­mon­tée des cours du pé­trole. Bertrand See at­tend aus­si un pro­jet d’en­ver­gure pour le Moyen­Orient : la Coupe du monde de football 2022. « Ce­la va être un mo­teur, af­firme­t­il. Nous tra­vaillons dé­jà sur des ap­pels d’offres. »

Si Val­mont s’est in­té­res­sé au mar­ché Qa­tar, c’est pour trou­ver des axes de re­dé­ploie­ment afin de fai­ re face à la baisse sur le mar­ché fran­çais.

« Nos clients sont des col­lec­ti­vi­tés qui doivent faire face à la di­mi­nu­tion des do­ta­tions, ex­plique le di­rec­teur gé­né­ral. Elles doivent faire des ar­bi­trages au ni­veau des dé­penses. Et c’est sou­vent sur les équi­pe­ments. On constate que le mar­ché fran­çais est en re­cul de 30 % de­puis trois ans. »

Val­mont a tou­te­fois tout fait pour res­ter le lea­der na­tio­nal. « Nous re­dou­blons d’at­ten­tion en­vers nos clients en ma­tière in­dus­trielle et de ser­vice, pré­cise le res­pon­sable. Le Moyen­Orient reste un axe de di­ver­si­fi­ca­tion mais tou­jours au cô­té du mar­ché fran­çais. » ■

(*) Crée en 1957 sous le nom de Ser­me­to, l’en­tre­prise a re­joint le groupe amé­ri­cain Val­mont il y a vingt­six ans.

« Nous sommes ré­fé­ren­cés au Qa­tar et plus lar­ge­ment au ni­veau du golfe Per­sique » BERTRAND SEE. Di­rec­teur gé­né­ral.

PHO­TO DO­MI­NIQUE PARAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.