La suc­ces­sion de Ga­chas­sin ter­nie par l’af­faire des billets

La Montagne (Vichy) - - Sports L'actu Nationale -

L’af­faire des billets de Ro­land-Gar­ros, qui écla­bousse la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de tennis de­puis le dé­but de l’an­née, a pris une nou­velle am­pleur jeu­di avec la mise en cause de deux des trois can­di­dats à la pré­si­dence, ac­cu­sés d’avoir étouf­fé les soup­çons de mal­ver­sa­tions pe­sant sur l’ac­tuel n° 1 Jean Ga­chas­sin.

Ces élé­ments ter­nissent da­van­tage l’image de la FFT sans pour au­tant a prio­ri re­mettre en cause l’is­sue du scru­tin, en fé­vrier.

« Pacte de si­lence », c’est la for­mule em­ployée par l’ins­pec­tion gé­né­rale de la jeu­nesse et des sports dans son rap­port dé­voi­lé jeu­di par Me­dia­part. Elle vise l’at­ti­tude des di­ri­geants de la 2e plus im­por­tante fé­dé­ra­tion spor­tive de France (1,1 mil­lion de li­cen­ciés) der­rière son ho­mo­logue du football.

L’IGJS leur re­proche d’avoir dis­si­mu­lé des faits pré­su­més de re­vente illé­gale de billets an­té­rieurs à 2011, vi­sant d’an­ciens joueurs fran­çais « de pre­mier rang » et Jean Ga­chas­sin, éga­le­ment soup­çon­né de tra­fic d’in­fluence.

L’ex­rug­by­man est sus­pec­té de tra­fic d’in­fluence et d’avoir cé­dé des billets de Ro­land­Gar­ros ­ on parle de 250 à 700 par an ­ à prix coû­tant à un ami qui les au­rait re­ven­dus au moins cinq fois plus cher.

Par­mi les di­ri­geants concer­nés fi­gurent Ber­nard Giu­di­cel­li et Jean­Pierre Dar­te­velle, res­pec­ti­ve­ment se­cré­taire gé­né­ral et vi­ce­pré­sident de la Fé­dé­ra­tion et tous deux can­di­dats à la pré­si­dence.

M. Ga­chas­sin conteste « avoir été mis sur la touche » et dé­ment « le moindre tra­fic ». Il a ex­pli­qué aux rap­por­teurs avoir cé­dé des billets en igno­rant que le des­ti­na­taire en fai­sait com­merce. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.