Bay­rou in­di­gné

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Fran­çois Bay­rou, pré­sident du MoDem, a es­ti­mé que les « jus­ti­ciables n’étaient pas égaux » après la condam­na­tion avec dis­pense de peine de Ch­ris­tine La­garde. « C’est une es­cro­que­rie en bande or­ga­ni­sée au sein de l’État qui a été re­con­nue », s’est fé­li­ci­té le cen­triste, qui fer­raille de­puis des an­nées contre cet ar­bi­trage. « La ju­ri­dic­tion a fait preuve d’in­dé­pen­dance alors même que l’ac­cu­sa­tion n’avait pas été sou­te­nue de­vant la cour, ce qui est sans au­cun pré­cé­dent », a-t-il pour­sui­vi. « Comment en simple bon sens au­rait-on pu ac­quit­ter l’an­cienne mi­nistre de sa culpa­bi­li­té alors qu’elle est ve­nue sou­te­nir de­vant la com­mis­sion des Fi­nances de l’As­sem­blée cette pro­cé­dure scan­da­leuse à tous les stades de son dé­rou­le­ment ? », a-t-il ajou­té. « En tant que mi­nistre de l’Éco­no­mie, elle a elle-même dé­ci­dé de ne pas faire ap­pel de l’ou­tra­geante at­tri­bu­tion de l’in­dem­ni­té pour pré­ju­dice mo­ral de 45 mil­lions d’eu­ros », a-til ajou­té. « Cette culpa­bi­li­té étant re­con­nue, comment peu­telle ne pas être sanc­tion­née ? », s’in­ter­roge le cen­triste. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.