La co­opé­ra­tive Si­ca BB a ré­col­té en 2016 moins de cé­réales

La Montagne (Vichy) - - La Une -

La Si­caBB re­groupe des agri­cul­teurs au coeur du bas­sin d’éle­vage al­lai­tant. La co­opé­ra­tive a fait le bi­lan d’une an­née com­pli­quée.

Jean­Marc Cha­mi­gnon, pré­sident de Si­caBB, et Pas­cal Ros­si­gnol, di­rec­teur, ont pré­sen­té les ré­sul­tats de l’exer­cice 20152016.

La ré­colte de cé­réales en baisse. Après la mois­son re­cord de l’an­née pré­cé­dente, la col­lecte de cé­réales est en baisse de ­19 %, avec 44.000 tonnes. Conju­guée avec la baisse des cours, c’est la prin­ci­pale cause de la di­mi­nu­tion du chiffre d’af­faires, qui s’éta­blit à 24 M€. Les vo­lumes de cé­réales ont été pour un tiers com­mer­cia­li­sés à l’ex­por­ta­tion, vers l’Ita­lie pour des blés de qua­li­té et vers l’Es­pagne pour l’ali­men­ta­tion ani­male.

Ali­ments du bé­tail. Plus de 21.000 tonnes ont été com­mer­cia­li­sées sous la marque Ali­vert ou Si­ca Fer­mier, avec une forte in­cor­po­ra­tion de cé­réales pro­duites par les adhé­rents éleveurs.

Fi­lière bio­lo­gique. Le con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion a consta­té que le dé­ve­lop­

pe­ment du bio in­té­resse de plus en plus d’agri­cul­teurs. Une ré­flexion est en cours au sein de l’Ucal et avec Eu­rea par l’in­ter­mé­diaire de sa fi­liale dé­diée Bioa­gri. Ce par­te­na­riat a com­men­cé avec la cer­ti­fi­ca­tion de 1.000 tonnes de sto­ckage au si­lo de Mont­ma­rault à la ré­colte 2016.

Des in­ves­tis­se­ments ge­lés face à la crise agri­cole. Le ni­veau des in­ves­tis­se­ments reste im­por­tant en 2015­2016, avec l’achat d’un ter­rain à proxi­mi­té du si­lo de Lur­cy­Le­vis afin

de pou­voir, en fonc­tion des be­soins des an­nées à ve­nir, aug­men­ter les ca­pa­ci­tés de sto­ckage. Les autres in­ves­tis­se­ments visent à l’amé­lio­ra­tion de la ré­cep­tion et du net­toyage des cé­réales et au re­nou­vel­le­ment du parc trans­port. Par­mi les me­sures prises par la co­opé­ra­tive face à la crise agri­cole, les in­ves­tis­se­ments 2016­2017 se­ront ré­duits. L’ob­jec­tif est de pour­suivre le désen­det­te­ment de la co­opé­ra­tive tout en veillant à main­te­nir à ni­veau l’ou­til de tra­vail.

Sau­ve­garde des ex­ploi­ta­tions. Cette vo­lon­té de sou­te­nir l’ac­ti­vi­té des adhé­rents se tra­duit par la dis­tri­bu­tion de ris­tournes re­pré­sen­tant 1 % du chiffre d’af­faires ap­pro­vi­sion­ne­ment et 1,60 par tonne de cé­réales et oléo pro­téa­gi­neux li­vrée. Les autres me­sures prises face à la crise agri­cole concernent des re­mises ali­ments pour les éleveurs, une ré­duc­tion des frais de sto­ckage à la co­opé­ra­tive, et, face au pro­blème de tré­so­re­rie, le dé­ve­lop­pe­ment de l’offre « prêts cul­ture » pour le fi­nan­ce­ment des achats d’in­trants à la co­opé­ra­tive. ■

Les édi­tions Al­lier Ré­pu­blique, créées en 2001 par le dé­pu­té PRG de Vi­chy Gé­rard Cha­rasse, viennent de pu­blier Nous et main­te­nant.

C’est la sei­zième pu­bli­ca­tion d’Al­lier Ré­pu­blique. Référence au livre Ici et main­te­nant de Fran­çois Mit­ter­rand (« puis­qu’on se trouve à la fin de la pé­riode ou­verte par le con­grès d’Epi­nay », in­siste Ch­ris­tophe Pom­me­ray), ce livre donne la pa­role a ceux qui, jus­te­ment, vont écrire

une nou­velle page po­li­tique. Ces jeunes (la ben­ja­mine a 16 ans) ont eu pour seule consigne de se li­mi­ter à 3.000 signes. Leurs craintes et leurs es­poirs en l’ave­nir forment bien sûr l’es­sen­tiel de leurs pro­pos. « Il y a des choses sur les­quelles je ne suis pas d’ac­cord. Mais il n’y a eu au­cune re­touche », in­siste Ch­ris­tophe Pom­me­ray. ■

➔ Pra­tique. 8 € ; dis­po­nible chez les li­braires vi­chys­sois.

AL­LIER RÉ­PU­BLIQUE Sei­zième pu­bli­ca­tion.

CONSTAT. L’exer­cice a été mar­qué par une baisse de la col­lecte de maïs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.