Un ac­cord à 20 mil­liards

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités La Bourse - AFP

La com­pa­gnie na­tio­nale ira­nienne Iran Air a conclu, hier, une com­mande ferme de 100 avions du construc­teur Air­bus. Elle a in­di­qué que les li­vrai­sons com­men­ce­ront dé­but 2017.

Se­lon un porte­pa­role d’Air­bus, le contrat re­pré­sente « en­vi­ron 20 mil­liards de dol­lars » au prix ca­ta­logue. La com­mande d’Iran Air à Air­bus, qui fait suite à un en­ga­ge­ment si­gné en jan­vier 2016 à Pa­ris, couvre 46 A320, 38 A330 et 16 A350.

Pas d’A380

L’ac­cord de jan­vier por­tait sur 118 ap­pa­reils dont 12 A380 pour un mon­tant glo­bal éva­lué à plus de 25 mil­liards de dol­lars. Ce der­nier vo­let a été aban­don­né car l’aé­ro­port de Té­hé­ran n’est pas amé­na­gé pour ce très gros por­teur.

« Nous es­pé­rons que ce suc­cès si­gnale au monde que les ob­jec­tifs com­mer­ciaux de l’Iran et de ses ho­mo­logues sont mieux at­teints avec la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale », a dé­cla­ré Fa­rhad Par­va­resh, pa­tron d’Iran Air. « Notre ac­cord glo­bal in­clut l’en­traî­ne­ment des pi­lotes, la COM­MANDE. Elle couvre 46 A320, 38 A330 et 16 A350 pour en­vi­ron 20 mil­liards de dol­lars.

ges­tion des opé­ra­tions aé­ro­por­tuaires et du tra­fic aé­rien. Il re­pré­sente une étape si­gni­fi­ca­tive dans la mo­der­ni­sa­tion du sec­teur ira­nien de l’avia­tion com­mer­ciale », a de son cô­té dé­cla­ré, le pa­tron d’Air­bus, Fa­brice Bre­gier.

Iran Air et l’avion­neur amé­ri­cain Boeing ont si­gné le 11 dé­cembre à Té­hé­ran leur plus gros contrat depuis près de 40 ans,

por­tant sur l’achat de 80 ap­pa­reils des­ti­nés à rem­pla­cer une flotte ira­nienne vieillis­sante. Ce contrat a une va­leur de 16,6 mil­liards de dol­lars.

Le pays au­ra be­soin de 400 à 500 avions de ligne dans la pro­chaine dé­cen­nie, se­lon l’Or­ga­ni­sa­tion ira­nienne de l’avia­tion ci­vile. En sep­tembre, Boeing et Air­bus avaient ob­te­nu le feu vert des États­Unis

pour vendre des avions neufs à l’Iran. Ils avaient en­ta­mé sans at­tendre des négociations juste après la conclu­sion de l’ac­cord nu­cléaire de juillet 2015 entre l’Iran et six grandes puis­sances, dont les ÉtatsU­nis.

Cet ac­cord his­to­rique a per­mis d’al­lé­ger dès jan­vier der­nier l’em­bar­go éco­no­mique in­ter­na­tio­nal contre l’Iran. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.