Un ac­cueil 5 étoiles pour les Slo­vaques

L’équipe de la Slo­va­quie a vé­cu la vie de pa­lace pen­dant trois se­maines, s’est en­traî­née de­vant plus de 2.000 spec­ta­teurs au Dar­ra­gon avant de tra­vailler dans la sé­ré­ni­té du huis clos du centre om­ni­sports et pro­fi­té de la quié­tude de la ci­té ther­male.

La Montagne (Vichy) - - Vichy Rétro Sports - Oli­vier Re­zel oli­vier.re­zel@cen­tre­france.com

La quié­tude de la ci­té ther­male, son cadre de vie agréable et la qua­li­té de ses ins­tal­la­tions spor­tives et hô­te­lière avaient sé­duit le staff. Et convain­cu la sé­lec­tion na­tio­nale de Slo­va­quie d’éta­blir son camp de base à Vichy du­rant toute la du­rée de l’Eu­ro de football, en juin der­nier.

Temps fort de ce sé­jour de trois se­maines : l’en­traî­ne­ment don­né par l’équipe slave au stade Dar­ra­gon, de­vant plus de 2.000 spec­ta­teurs.

Une deuxième séance pu­blique fut un temps en­vi­sa­gée. Mais la qua­li­fi­ca­tion sur­prise en hui­tièmes de fi­nale a pous­sé les Slo­vaques à pré­ser­ver leur concen­tra­tion dans le huis clos du ter­rain n°1 du centre om­ni­sports.

Dès le len­de­main de son éli­mi­na­tion par l’Al­le­ma­ gne (3­0), le 26 juin, la dé­lé­ga­tion quit­tait l’hô­tel Les Cé­les­tins, qui avait pri­va­ti­sé pour l’oc­ca­sion deux étages et tous ses sa­lons.

À l’image de leurs joueurs, au ca­rac­tère pai­sible en dé­pit d’une cer­taine ex­tra­va­gance ca­pil­laire, la dé­lé­ga­tion slo­vaque et ses (quelques) sup­por­ters n’ont pas fait de grosses vagues dans la ci­té ther­male.

Un sé­jour plus long que pré­vu Dans les parcs, les ca­fés ou chez le coif­feur

Les foot­bal­leurs slaves n’ont tou­te­fois pas vé­cu cloî­trés. Très ac­ces­sibles, ils ont ré­gu­liè­re­ment rom­pu la mo­no­to­nie de leur vie de pa­lace par des ba­lades en ville. La crête iro­quoise de la star, Ma­rek Ham­sik, a été aper­çue dans un sa­lon de coif­fure du centre­ville. Les joueurs ont éga­le­ment fré­quen­té les ca­fés, pro­fi­té de mo­ments de dé­tente dans les parcs. Cer­tains ont même été sur­pris au McDo des Ailes en train de faire un écart dans leur ré­gime ali­men­taire. Si elle n’a pas dopé l’éco­no­mie lo­cale, la ve­nue de la Slo­va­quie à Vichy au­ra au moins don­né l’im­pres­sion aux chas­seurs d’au­to­graphes et ama­teurs de football de vivre l’Eu­ro 2016 d’un peu plus près. ■

PHO­TOS DO­MI­NIQUE PARAT

SÉANCE PU­BLIQUE. Ce fut le temps fort de leur sé­jour : les Slo­vaques se sont en­traî­nés le mar­di 7 juin, au Dar­ra­gon, de­vant plus de 2.000 spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.