De Villaine et de Be­noist en­chantent la côte cha­lon­naise

La Montagne (Vichy) - - Vin Sur Vins - © OLI­VIER ROUX J.Y.V.

L’adage se­lon le­quel les grands vi­gne­rons font bien par­tout, se vé­ri­fie en côte cha­lo­naise. À Bou­ze­ron, Au­bert de Villaine a créé, voi­là 45 ans, un vi­gnoble en pro­grès constant.

Le co­gé­rant et ma­gi­cien de la Ro­ma­née­Con­ti a d’em­blée ap­pli­qué la même dis­ci­pline que dans son pres­ti­gieux do­maine. Dé­sor­mais avec pour gé­rant son neveu Pierre de Be­noist, il a ini­tié la bio­dy­na­mie et glo­ba­le­ment un tra­vail mi­nu­tieux : ven­danges avec un tri puis vi­ni­fi­ca­tion na­tu­relle. Cette ri­gueur que Pierre de Be­noist pour­suit, tout en dé­ve­lop­pant le do­maine, per­met aux dif­fé­rents vins de cette côte d’ex­pri­mer un po­ten­tiel in­édit, heu­reuse op­por­tu­ni­té après l’en­vo­lée ta­ri­faire des Côtes de Nuits et de Beaune.

Ne dit­on pas sou­vent que les vins res­semblent à leur vigne­ TRA­VAIL MI­NU­TIEUX. Au­bert de Villaine et Pierre de Be­noist.

ron ? C’est le cas dans ce do­maine. Sou­vent épu­ré, un brin dis­cret au pre­mier abord, les vins de Pierre de Be­noist s’ouvrent en­suite avec jus­tesse

et élé­gance, les nuances ap­pa­raissent, l’har­mo­nie s’ins­talle !

Comment ne pas re­te­nir l’exemple de l’ali­go­té qu’Au­bert de Villaine a consa­cré avec les sé­dui­sants Bou­ze­ron ? Rond et souple, le 2015 dé­gage fraî­cheur et sa­li­ni­té. Cran sup­plé­men­taire avec le Rul­ly « Les Saint­Jacques » plus per­sis­tant en fi­nal et sur­tout le Rul­ly 1er cru « Gré­si­gny » 2014 élé­gant et plus riche. Même es­prit chez les rouges avec le res­pect des pi­nots sur le fruit et en fi­nesse à com­men­cer par le côte cha­lon­naise « La Di­goine ». Le Mer­cu­rey « Les Mon­tots » tou­jours en 2015 ar­rive plus vi­ril. Le San­te­nay 1er cru Pas­se­temps 2014 doit vieillir mais laisse en­tre­voir pro­fon­deur et élan aro­ma­tique. ■ ➔ Ré­fé­rences. Do­maine A et P de Villaine, 2, rue de la Fon­taine 71150 Bou­ze­ron. Tel. 03.85.91.20.50. Rouge : 6 ha (Pi­not noir). Blanc : 15 ha Char­don­nay (22 %), Ali­go­té 78 %. Blanc : Bou­ze­ron 2014, 16€ (prix ca­viste), Rul­ly « Les Saint-Jacques » 2014, 18€, Rul­ly 1er cru « Gré­si­gny » 2014, 25€. Rouge : Côte Cha­lo­naise, « La Di­goine » 2014, 18€, Mer­cu­rey Les Mon­tots 2014, 20€, San­te­nay 1er Cru « Pas­se­temps » 2014, 27€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.