Quand l’an­ti­ter­ro­risme dé­barque à Vi­chy

La Montagne (Vichy) - - Rétrospective Faits Divers -

Fin juillet, la Sdat (Sous-di­rec­tion an­ti­ter­ro­riste) a dé­bar­qué à Vi­chy et Cus­set. Ce n’est pas pas­sé in­aper­çu.

Le 28 juillet, en fin de jour­née, les ré­seaux so­ciaux se sont en­flam­més. Mais qui étaient ces hommes ca­gou­lés et ar­més de mi­traillettes qui sont ve­nus d’un seul coup trou­bler la quié­tude de l’été ther­mal ?

Un lien avec un at­ten­tat ?

La bri­gade an­ti­ter­ro­riste. Rien que ça. À Vi­chy, ce n’est pas sou­vent… Ces po­li­ciers ul­tra­spé­cia­li­sés et qui agissent en ca­ti­mi­ni avaient pour­tant une « cible » bien pré­cise. Vers 16 h 30, ils sui­vaient la voi­ture d’un de­man­deur d’asile sy­rien do­mi­ci­lié au Ca­da de Cus­set de­puis plu­sieurs mois. À hau­teur du car­re­four de­vant le quar­tier des Ailes, l’homme est in­ter­pel­lé de fa­çon mus­clée à bord de sa 406.

Le dé­but de la garde à vue se fe­ra dans les lo­caux du com­mis­sa­riat de Vi­chy. Pen­dant ce temps, sa voi­ture est aus­cul­tée dans les moindres re­coins par les en­quê­teurs. Son lo­ge­ment au Ca­da de Cus­set fait éga­le­ment l’ob­jet d’une per­qui­si­tion.

Pen­dant la nuit, le jeune Sy­rien est conduit au siège de la Sdat afin d’y être in­ter­ro­gé. Car plu­sieurs in­dices ré­col­tés par les po­li­ciers laissent à pen­ser que l’homme au­rait un lien avec l’at­ten­tat de SaintE­tienne­du­Rou­vray, qui a vu un prêtre se faire égor­ger. Tout au moins, on le

soup­çonne d’avoir noué con­tact avec Adel Ker­miche, prin­ci­pal au­teur de l’at­ten­tat sur­ve­nu quelques jours plus tôt.

La pho­to­co­pie du pas­se­port du Sy­rien a été re­trou­vée chez les pa­rents de ce der­nier. Il se­ra fi­na­le­ment re­lâ­ché sans pour­suite ju­di­ciaire à ce jour. ■

PHO­TO FRÉDÉRIC RIMBERT

EN­QUÊTE. Le 28 juillet, le Ca­da de Cus­set a fait l’ob­jet d’une per­qui­si­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.