POR­TU­GAL. Il ne ré­agit plus.

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

L’an­cien pré­sident so­cia­liste por­tu­gais Ma­rio Soares, 92 ans, hos­pi­ta­li­sé en soins in­ten­sifs il y a une dou­zaine de jours, se trou­vait hier dans une si­tua­tion « très cri­tique », a in­di­qué le por­te­pa­role de l’hô­pi­tal de la Croix­Rouge à Lis­bonne. Ses mé­de­cins ont consta­té « une baisse de son état de conscience très si­gni­fi­ca­tive et pré­oc­cu­pante qui sus­cite de fortes ré­serves quant à son pro­nos­tic ». Ils ont pré­ci­sé qu’« il ne ré­agit pas aux sti­mu­li ex­ternes ». Après une amé­lio­ra­tion pas­sa­gère, l’état de san­té de l’ex­chef de l’État s’était brus­que­ment ag­gra­vé sa­me­di, à la suite d’un « épi­sode ai­gu » dont la na­ture n’a pas été dé­voi­lée. Fi­gure in­fluente du pays, Ma­rio Soares, fon­da­teur du Par­ti so­cia­liste por­tu­gais, a été mi­nistre des Af­faires étran­gères, deux fois chef du gou­ver­ne­ment, pré­sident de la Ré­pu­blique de 1986 à 1996, et dé­pu­té eu­ro­péen. Il fut l’une des grandes fi­gures de la pé­riode de la Ré­vo­lu­tion des oeillets. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.