D’ori­gine mau­ri­cienne ils sont ha­bi­tués à fê­ter Noël en été

Vi­chys­soise d’adop­tion, Ju­liet­ta Rose par­tage les tra­di­tions de l’Île Mau­rice pen­dant les fêtes. Là-bas, tout est dif­fé­rent. Et pour cause, c’est l’été !

La Montagne (Vichy) - - La Une - Ni­co­las Jac­quet

La neige, le froid, la dinde, le foie gras, pour nous, c’est ça, les fêtes de fin d’an­née. Du moins en théo­rie, pour la neige. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas le cas par­tout. Dans l’hé­mi­sphère sud, Noël se passe l’été et rime avec cha­leur et plage.

À quelques mil­liers de ki­lo­mètres, c’est le cas pour une an­cienne co­lo­nie fran­çaise, l’île Mau­rice. Des Vi­chys­sois ori­gi­naires de cette terre loin­taine ra­content comment les fêtes de fin d’an­nées se dé­roulent, par des tem­pé­ra­tures de 30 à 35 de­grés.

« Chez nous à cette pé­riode, c’est l’été donc on cherche la fraî­cheur, confie Ju­liet­ta Rose. Noël n’est pas une fête très im­por­tante à l’Île Mau­rice. En re­vanche, la nou­velle an­née est un mo­ment in­con­tour­nable. On net­toie les mai­sons du sol au pla­fond pour re­ce­voir tout le monde et faire la fête pen­dant

deux à trois jours, car le 2 jan­vier est aus­si fé­rié. La plu­part du temps, tout le monde se re­trouve sur la plage. On fait des bar­be­cues. Les grillades sur la plage, c’est une tra­di­tion. Et puis c’est aus­si la sai­son des fruits, alors pour se ra­fraî­chir, les mangues et les lit­chis sont très consom­més. »

En rai­son de ce cli­mat bien dif­fé­rent de ce­lui que l’on peut connaître en France, il est com­

pli­qué de pro­po­ser des re­cettes de grillades. Un bar­be­cue pour Noël ou le nouvel An, ça ne fait pas rê­ver et c’est dif­fi­ci­le­ment réa­li­sable.

Par contre, de nom­breuses spé­cia­li­tés de la cuisine mau­ri­cienne peuvent être uti­li­sées pour un re­pas de fin d’an­née en France. C’est le cas du Sal­mi de ca­nard.

La réa­li­sa­tion de cette re­cette n’oblige pas à être un chef étoi­

lé, et les in­gré­dients sont simples à trou­ver. Elle per­met de faire voya­ger ses convives en met­tant une bonne dose de so­leil au coeur de l’as­siette.

Et puis, pour bien conclure le re­pas et en­ga­ger la di­ges­tion, il est de tra­di­tion de dé­gus­ter un verre de rhum ar­ran­gé. Les par­fums sont mul­tiples mais pour conti­nuer le voyage, mangue et va­nille sont de ri­gueur. Alors bonne dé­gus­ta­tion ! ■

« Pour les fêtes, on fait des grillades sur la plage »

PHOTO VIC­TO­RIA PULIDO

SYM­BOLE. Ju­liet­ta Rose et son com­pa­gnon af­fichent des re­pro­duc­tions de flam­boyants, l’arbre le plus connu de l’île Mau­rice dont la flo­rai­son se fait en dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.