Hen­ri Diot in­vi­té du club Mé­moires

La Montagne (Vichy) - - Agglomération Vivre Son Pays -

Les élèves du club « Mé­moires » du col­lège Jean­de­la­Fon­taine ont re­çu Hen­ri Diot, de l’As­so­cia­tion na­tio­nale des an­ciens com­bat­tants et amis de la Ré­sis­tance.

Hen­ri Diot a ex­pli­qué, avec pas­sion et en­goue­ment, l’im­por­tance de connaître le pas­sé pour com­prendre ce que l’on est, qui l’on est, mais aus­si pour an­ti­ci­per l’ave­nir.

L’Ana­cr s’at­tache à trans­mettre la mé­moire ; une mé­moire qui re­pose sur un ré­cit por­té par les per­sonnes en fonc­tion de leur vé­cu. Plus per­son­nelle que l’His­toire, cette mé­moire n’en n’est pas moins in­té­res­sante, c’est pour­quoi le re­cueil des té­moi­gnages des Ré­sis­tants a un sens. Ce­lui de dire quelles furent les rai­sons de leurs com­bats et de trans­mettre RÉ­SIS­TANCE. Hen­ri Diot cap­tive son au­di­toire lors­qu’il évoque la ré­sis­tance

les va­leurs ré­pu­bli­caines de la Ré­sis­tance, celles de la li­ber­té, de l’éga­li­té, de la fra­ter­ni­té ain­si que la dé­fense de la paix.

L’Ana­cr dé­pose des gerbes de fleurs et pro­cède à des dis­cours lors des cé­ré­mo­nies aux mo­nu­ments aux morts. Ce­ci pour ex­pli­quer les évé­ne­ments qui se sont dé­rou­lés sur

cer­tains lieux : ain­si, la plaque com­mé­mo­ra­tive dans la fo­rêt de Mar­ce­nat, là où des Ré­sis­tants ont été exé­cu­tés, rap­pelle les faits pour ins­truire.

L’Ana­cr or­ga­nise aus­si des « bus de la mé­moire » que pren­dront les classes de 6e du col­lège pour dé­cou­vrir en Mon­tagne bour­bon­naise là où se sont dé­rou­lés des évé­ne­ments ma­jeurs de la Ré­sis­tance lo­cale.

Quant au mot « Ré­sis­tance », Hen­ri Diot ex­plique qu’il a tou­jours un sens dans une pé­riode com­pli­quée : « Il est im­por­tant d’être ca­pable, même si ce­la est dif­fi­cile, de dire "non" quand on est le té­moin de quelque chose d’in­ac­cep­table ! C’est ce que firent les Ré­sis­tants ­ 1 % de la po­pu­la­tion fran­çaise ­ avec peu de moyens face aux Al­le­mands et à la Mi­lice ! ». Un mes­sage fort bien com­pris par le club « Mé­moires » puisque les élèves culti­ve­ront, à leur tour, la mé­moire en par­ti­ci­pant au Concours na­tio­nal de la Ré­sis­tance et de la Dé­por­ta­tion, concours sco­laire qui ras­semble, chaque an­née, entre 30 et 40.000 élèves. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.