Une « sa­tis­fac­tion » pour Hol­lande

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Le chô­mage a bais­sé en novembre pour le troi­sième mois consé­cu­tif. Un ré­sul­tat que n’a pas man­qué de sa­luer le chef de l’État, qui avait fait de l’in­ver­sion de la courbe une condi­tion à sa can­di­da­ture. Avant d’y re­non­cer.

Fran­çois Hol­lande a sa­lué hier une « baisse de plus de 100.000 » du nombre de de­man­deurs d’em­ploi de­puis le dé­but de l’an­née 2016, y voyant « une sa­tis­fac­tion », même si « rien n’est joué ».

« Nous avons eu 240.000 créa­tions nettes d’em­plois de­puis 17 mois », a éga­le­ment in­di­qué le pré­sident de la Ré­pu­blique lors d’une vi­site à Et­na France, une PME fa­mi­liale à Ta­ver­ny ( Val­d’Oise).

Il y a eu une di­mi­nu­tion du chô­mage « de plus de 100.000 de­puis le dé­but de l’an­née, peut­être da­van­tage lorsque nous au­rons les chiffres dé­fi­ni­tifs », a­t­il dit juste avant la pu­bli­ca­tion des chiffres du chô­mage de novembre. « La baisse du chô­mage se confirme mais rien n’est joué, rien n’est fait », a­t­il ajou­té.

« On ver­ra »

« Même s’il faut faire at­ten­tion parce que, le mois pro­chain, il y au­ra peut­être une aug­men­ta­tion, c’est vrai que la ten­dance des trois der­niers mois, c’était in­con­nu de­puis 2008 », a sou­li­gné le chef de l’État.

In­ter­ro­gé sur le fait de sa­voir si, du même coup, il nour­ris­sait des re­grets d’avoir re­non­cé à bri­guer un se­cond man­dat, Fran­çois Hol­lande, qui avait con­di­tion­né son éven­tuelle can­

di­da­ture à une baisse ef­fec­tive du chô­mage, a as­su­ré que non : « Non, ça n’a rien à voir. C’est la sa­tis­fac­tion du tra­vail en­ga­gé. Pas ac­com­pli, mais en­ga­gé. »

« C’est une sa­tis­fac­tion quand même », a­t­il lan­cé à la presse en sou­riant avant de lâ­cher: « Mais on ver­ra au mois de mai, on n’a pas en­core dit notre der­nier mot... »

« La contre­par­tie est là »

Les dis­po­si­tifs en fa­veur des créa­tions d’em­plois, « ça am­pli­fie et ça sta­bi­lise », a ju­gé le pré­sident de la Ré­pu­blique. « On dit “le CICE, il n’y a pas eu de contre­par­ties”, mais ajou­té au dis­po­si­tif PME, la contre­par­tie, c’est le CDI ou le CDD de longue du­rée », a­t­il fait va­loir.

« Il y a deux chiffres im­por­

tants : le nombre de créa­tions nettes d’em­ploi, ça veut dire qu’il y a de l’em­ploi au­de­là de tout ce qu’on peut ima­gi­ner comme sou­tien, 240.000 de­puis 18 mois... Et deuxiè­me­ment, la ten­dance est quand même à la baisse au­de­là même du plan 500.000 for­ma­tions », qui a « vo­ca­tion à être pé­ren­ni­sé », a in­sis­té Fran­çois Hol­lande.

« Le chô­mage baisse du­ra­ble­ment dans notre pays. Conti­nuons ! », s’est en­thou­sias­mé sur Twit­ter l’an­cien Pre­mier mi­nistre et can­di­dat à la primaire de la gauche Ma­nuel Valls.

Pour l’ac­tuel Pre­mier mi­nistre Ber­nard Ca­ze­neuve, « cette évo­lu­tion confirme que le re­cul du chô­mage s’ins­crit dans la du­rée ». Après la baisse de 11.700 chô­meurs en­re­gis­trée en ca­té­

go­rie A en octobre et le spec­ta­cu­laire ­66.300 en sep­tembre, le mi­nis­tère du Tra­vail a in­sis­té sur le fait que « l’em­ploi reste au coeur des prio­ri­tés pour 2017 ».

De­puis le dé­but de l’an­née, 133.500 per­sonnes ont quit­té la ca­té­go­rie A, « soit une moyenne de 12.000 de­man­deurs d’em­ploi en moins chaque mois », a­t­il sou­li­gné. ■

➔ La ré­ac­tion de LR. Dans un com­mu­ni­qué, Gé­rard Cher­pion, se­cré­taire na­tio­nal Les Ré­pu­bli­cains en charge de l’Em­ploi, écrit no­tam­ment : « Plus de 600.000 de­man­deurs d’em­ploi en ca­té­go­rie A de plus de­puis 2012, 300.000 pour les plus de 50 ans, plus d’1 mil­lion toutes ca­té­go­ries confon­dues. La ti­mide em­bel­lie de fa­çade du mo­ment ne per­met­tra pas de re­ve­nir sur ce bi­lan, que les can­di­dats de gauche doivent as­su­mer ».

PHOTO AFP

RE­GAIN D’OP­TI­MISME. « On ver­ra au mois de mai, on n’a pas en­core dit notre der­nier mot... ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.