Fil­mé.

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

LYON-PART-DIEU. L’ex­ploi­ta­tion des images de vi­déo­sur­veillance confirme qu’Anis Am­ri, l’au­teur pré­su­mé de l’at­ten­tat de Ber­lin, abat­tu ven­dre­di par la po­lice ita­lienne à Mi­lan, a bien tran­si­té par la gare de Lyon­Part­Dieu, se­lon une source proche de l’en­quête (photo d’archives AFP). « Un homme qui cor­res­pond au tueur a été re­pé­ré le jeu­di 22 dé­cembre dans l’après­mi­di sur le quai de la gare, por­tant un bonnet et un sac à dos », a dé­cla­ré la source, confir­mant des in­for­ma­tions de presse. « Il ap­pa­raît seul sur ces images », a­t­elle ajou­té, en pré­ci­sant que les in­ves­ti­ga­tions se pour­sui­vaient pour dé­ter­mi­ner comment Anis Am­ri, soup­çon­né d’avoir tué 12 per­sonnes à Ber­lin sur un mar­ché de Noël, a quit­té la ca­pi­tale al­le­mande pour re­joindre la France, puis l’Ita­lie, dans sa ca­vale. Des billets de train pour un tra­jet Lyon­Cham­bé­ry­Mi­lan via Tu­rin, ré­glés en li­quide, ont été re­trou­vés sur lui. L’ana­lyse des ca­mé­ras de la gare de Cham­bé­ry est tou­jours en cours d’ex­ploi­ta­tion. Le ne­veu d’Am­ri, in­ter­pel­lé sa­me­di en Tu­ni­sie, était en contact avec le ter­ro­riste pré­su­mé via une ap­pli­ca­tion cryp­tée. Il a in­di­qué avoir prê­té al­lé­geance avec Anis Am­ri au groupe dji­ha­diste État is­la­mique, qui a re­ven­di­qué l’at­ten­tat de Ber­lin. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.