Les ex­perts de­vront tran­cher

La Montagne (Vichy) - - Jeux -

L’au­teur pré­su­mé d’un triple meurtre dans la Drôme, hos­pi­ta­li­sé d’of­fice de­puis lun­di soir, reste muet sur le scé­na­rio de son pé­riple san­glant. C’est main­te­nant aux ex­perts en psy­chia­trie de se pro­non­cer sur sa res­pon­sa­bi­li­té pé­nale au mo­ment des faits.

Le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Va­lence Alex Per­rin a in­di­qué qu’il al­lait dé­si­gner deux ex­perts psy­chiatres qui de­vront tran­cher sur la res­pon­sa­bi­li­té de l’au­teur pré­su­mé du triple meurtre de la Drôme. Une in­for­ma­tion ju­di­ciaire se­ra ou­verte « d’ici la fin de la se­maine ». Le sus­pect âgé de 23 ans a été pla­cé lun­di soir en hô­pi­tal psy­chia­trique sous sur­veillance ren­for­cée des gen­darmes, son état ayant été ju­gé in­com­pa­tible avec une garde à vue.

Mais ce­la ne si­gni­fie pas qu’on a « d’ores et dé­jà tran­ché sur le pro­blème de sa res­pon­sa­bi­li­té pé­nale », a in­sis­té le pro­cu­reur. Les en­quê­teurs doivent éga­le­ment dé­ter­mi­ner si le sus­pect a des an­té­cé­dents psy­chia­triques. Sa fa­mille n’a pas en­core été in­

ter­ro­gée et lui­même est res­té « mu­tique » de­puis son in­ter­pel­la­tion. L’homme est soup­çon­né d’avoir tué trois per­sonnes âgées lun­di à Cha­beuil et à Mont­vendre, dans la pé­ri­phé­rie de Va­lence. La pre­mière vic­time est une dame de 80 ans, re­trou­vée dé­cé­dée à son do­mi­cile de Cha­beuil, frap­pée « d’un cer­tain nombre de coups par arme

blanche à la cage tho­ra­cique, mais pas ex­clu­si­ve­ment », se­lon le pro­cu­reur. Une fe­nêtre a été frac­tu­rée. À 4 km de là, à Mont­vendre, deux per­sonnes âgées de 75 ans ont été dé­cou­vertes sans vie par leur fils. « Des traces de vio­lence et de rixe entre les vic­times et l’au­teur des faits » ont été trou­vées à leur do­mi­cile. Rien ne semble avoir dis­pa­ru, à part leur vé­hi­cule, une C3 Ci­troën. Avant d’être fi­na­le­ment ar­rê­té à la gare TGV d’Avi­gnon et pla­cé en garde à vue, le sus­pect au­rait eu le temps de bles­ser trois autres per­sonnes, dont deux griè­ve­ment. Le pro­nos­tic vi­tal de l’une d’elles, une sexa­gé­naire frap­pée à l’ar­rière du crâne à coups de pierre, reste en­ga­gé.

Une pro­cé­dure nor­male

Une par­tie de l’équi­pée meur­trière du sus­pect a été re­cons­ti­tuée. Di­manche, le jeune homme ori­gi­naire de Beau­vais au­rait pris le train à Mar­seille en di­rec­tion de Pa­ris, a prio­ri sans billet. Au­teur d’in­ci­dents pen­dant le tra­jet, il est dé­bar­qué en gare d’Avi­gnon, puis re­prend un nou­veau train vers la ca­pi­tale.

À 22 heures, les gen­darmes sont ap­pe­lés et le sus­pect ex­pul­sé de nou­veau du train, cette fois à la gare TGV de Va­lence, après des af­fron­te­ments avec deux pas­sa­gers et une ser­veuse dans la voi­ture bar. Il est dé­po­sé aux urgences du centre hos­pi­ta­lier de Va­lence par les pom­piers, d’où il s’en­fuit sans avoir été exa­mi­né par un mé­de­cin. ■

PHO­TO AFP

ENQUÊTE. Au do­mi­cile d’une oc­to­gé­naire tuée à Cha­beuil.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.