Théo Cu­rin élu Vi­chys­sois de l’an­née par nos lec­teurs

La Montagne (Vichy) - - La Une - Mat­thieu Per­ri­naud mat­thieu.per­ri­naud@cen­tre­france.com FRÉ­DÉ­RIC RIMBERT

Ils étaient huit, se­lon une sé­lec­tion très sub­jec­tive de la rédaction de La Mon­tagne Vi­chy, à pou­voir dé­cro­cher le titre de Vi­chys­sois(e) de l’an­née. Ré­sul­tat sans ap­pel : les in­ter­nautes ont plé­bis­ci­té le jeune na­geur Théo Cu­rin.

Pas Vi­chys­sois d’ori­gine. Mais à force d’en­traî­ne­ment et de sou­rires dans les bas­sins du pôle han­di France du Creps de la ci­té ther­male, Théo Cu­rin a été adop­té. À l’una­ni­mi­té. Avec, dé­sor­mais, le titre de Vi­chys­sois de l’an­née…

« Ça fait su­per plai­sir !, lance le spor­tif, pré­ve­nu sur son lieu de va­cances. C’est vrai que je ne suis pas d’ici à la base, mais c’est presque de­ve­nu une se­conde mai­son. Je pense que les Vi­chys­sois ap­pré­cient mon mes­sage, mon VAIN­QUEUR. Le jeune na­geur Théo Cu­rin, plé­bis­ci­té par les in­ter­nautes, a été élu VI­chys­sois de l’an­née 2016.

at­ti­tude po­si­tive, le fait de pas­ser outre le han­di­cap grâce au sport, pour­suit le jeune na­geur, qui a ter­mi­né qua­trième du 200 mètres nage libre lors des der­niers Jeux pa­ra­lym­piques de Rio. Et puis j’es­saie d’être au plus près

d’eux, de ré­pondre dès que quel­qu’un veut une photo… J’ap­pré­cie beau­coup les Vi­chys­sois. »

Et ils le lui rendent bien. Sur près de 2.000 vo­tants, 36 % des suf­frages se sont por­tés sur lui, le temps de ce son­dage, ini­tié par La Mon­tagne sur son site et les ré­seaux so­ciaux.

Après sa belle per­for­mance des JO, Théo s’at­tend main­te­nant, en 2017, à « une an­née plu­tôt co­ol. Il y a le cham­pion­nat de France en mai, qua­li­fi­ca­tif pour les cham­pion­nats du monde de Mexi­co, en sep­tembre. Je vais es­sayer de faire les temps né­ces­saires. »

Ne­bout et De­co­ret sur le po­dium

Un spor­tif en tête, donc, et un autre en em­bus­cade, à la se­conde place de notre clas­se­ment. Jo­na­than Ne­bout, bras droit de l’exen­traî­neur de la JAVCM, Fa­bien Ro­meyer, et brus­que­ment pas­sé de l’ombre à la lu­mière après le dé­part de ce der­nier. Deux matches pour en­trer dans l’his­toire comme plus jeune en­traî­neur de Pro B.

En­fin, sur la troi­sième marche du po­dium, un Vi­chys­sois de classe in­ter­na­tio­nale, le chef Jacques De­co­ret, qui conti­nue d’ins­tal­ler sa cui­sine au pan­théon de la gastronomie mon­diale. Eux, comme les autres can­di­dats de ce son­dage, au­ront, quoi qu’il en soit, mar­qué à leur fa­çon l’an­née 2016. Bra­vo à eux. ■

« Je pense que les Vi­chys­sois ap­pré­cient mon mes­sage »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.