In­ouï

La Montagne (Vichy) - - Médias - M.F.

C’est in­ouï (avec un tré­ma sur le « i » fi­nal) comme d’au­cuns se tri­turent les mé­ninges pour… in­ven­ter ce qui existe dé­jà ! Car en­fin, ce bi­zarre concept « inOui » de la SNCF dé­signe dé­jà de­puis belle lu­rette une bou­tique de ma­riage en Bel­gique, et en France un en­semble im­mo­bi­lier, une so­cié­té de pro­duc­tion mu­si­cale, et un site de ren­contres… C’est in­ouï comme on se dis­tingue pour at­ti­rer le cha­land. Ain­si, après le « Hop ! » de la fi­liale d’Air France, voi­ci le « inOui » du fer­ro­viaire. Les voies du ciel et de la terre sont im­pé­né­trables ! Sur­tout celles du Mas­sif cen­tral où le TGV, ce oui-ma­chin ar­ri­ve­ra peut-être, c’est in­ouï (et là vous êtes d’ac­cord), avant que les vol­cans ne se ré­veillent. Cette culture du « oui », c’est in­ouï ! Les trains changent, seules les vaches res­tent. C’est in­ouï et Mus­set avait bien rai­son : « Entre presque oui et oui, il y a tout un monde. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.