Bon re­tour sur Terre

Tho­mas Pes­quet, l’as­tro­naute 2.0, a uti­li­sé une par­tie de son temps libre pour par­ta­ger sur les ré­seaux so­ciaux ses cli­chés de la Terre, qu’il fou­le­ra au­jourd’hui.

La Montagne (Vichy) - - La Une - Pierre Pey­ret pierre.pey­ret@cen­tre­france.com

C’était le 29 avril et la neige était en­core pré­sente sur les cimes au­ver­gnates.

Sur le cli­ché réalisé et par­ta­gé quelques jours plus tard par Tho­mas Pes­quet, on aper­çoit le mas­sif du San­cy avec no­tam­ment le lac Pa­vin, les pistes de la station de Su­per Besse ou en­core le lac Cham­bon.

Une pho­to unique prise de­puis la cou­pole d’ob­ser­va­tion de l’ISS, la Station spa­tiale in­ter­na­tio­nale, dans des condi­tions plu­tôt par­ti­cu­lières, comme l’a ex­pli­qué l’as­tro­naute au cours de son sé­jour. Car s’il y a la dis­tance – l’ISS est en or­bite à 400 km d’al­ti­tude au­des­sus de nos têtes –, la vi­tesse ne doit pas être né­gli­gée : le vais­seau se dé­place à

près de 27.000 km/h. Autre dif­fi­cul­té : par­ve­nir à se re­pé­rer. Le pho­to­graphe de l’es­pace a pu comp­ter sur un lo­gi­ciel de na­vi­ga­tion pour sa­voir exac­te­ment au­des­sus de quel pays il se trou­vait, ce qui a per­mis une géo­lo­ca­li­sa­tion fa­cile de la prise de vue. Ne res­tait en­suite plus qu’à es­pé­rer l’ab­sence de nuages.

Cô­té ma­té­riel, Tho­mas Pes­quet a uti­li­sé un Ni­kon D4s équi­pé de « son arme fa­vo­rite » : un té­lé­ob­jec­tif « de 800 mm cou­plé à un conver­tis­seur x1.4 » dont le coût at­teint les 18.000 eu­ros…

Au total, le pre­mier sé­jour dans l’es­pace de Tho­mas Pes­quet, 39 ans, au­ra été de 196 jours. Ses cli­chés res­te­ront, eux, pour l’éter­ni­té. ■

PHO­TO THO­MAS PES­QUET/ESA NASA

DANS LE DÉ­TAIL. Sur le cli­ché, on re­père le lac Pa­vin en haut à gauche, le lac de Su­per Besse et le tra­cé des pistes de la station. Au centre se trouve le puy de San­cy. Les ré­serves na­tu­relles de Chas­treix et de Chau­de­four sont res­pec­ti­ve­ment sur la par­tie su­pé­rieure droite et sur la par­tie in­fé­rieure gauche. En bas, on de­vine la ville du Mont-Dore alors que dans le coin in­fé­rieur droit une par­tie de La Bour­boule. Le lac Cham­bon, lui, est dans le coin in­fé­rieur gauche. Il faut noter que la pho­to est « in­ver­sée » : le nord se si­tue en bas de la pho­to, le sud en haut.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.