Vent de la co­lère contre le pro­jet éo­lien

Des éo­liennes vont-elles se dres­ser sur les hau­teurs de Bran­sat ? Le dos­sier di­vise. Les op­po­sants se mo­bi­lisent tan­dis que les élus dé­fendent ce pro­jet.

La Montagne (Vichy) - - Saint-pourçain Vivre Son Pays - Mat­thieu Ville­roy mat­thieu.ville­roy@cen­tre­france.com

Le pro­jet d’im­plan­ter cinq à huit éo­liennes sur les hau­teurs de Bran­sat agite de­puis plu­sieurs se­maines le Pays de Saint­Pour­çain. Ce soir, ses dé­trac­teurs, réunis en as­so­cia­tion, or­ga­nisent ce soir une réu­nion pu­blique à St­Pour­çain.

En amont, et afin de mo­bi­li­ser l’opi­nion pu­blique, l’as­so­cia­tion Ces­set na­ture et pa­tri­moine a dif­fu­sé un tract in­cen­diaire, re­fu­sant le « sac­cage du Bo­cage bour­bon­nais ». Pour illus­trer ce do­cu­ment, un pho­to­mon­tage laisse ap­pa­raître cinq éo­liennes sem­blant plan­tées à proxi­mi­té du coeur his­to­rique de SaintPour­çain. Au dos, un ar­gu­men­taire nour­ri qui conteste toute la lo­gique de la dé­marche, tant sur un plan éco­lo­gique qu’éco­no­mique.

« Notre ob­jec­tif, c’est que ce pro­jet ne voit pas le jour », confirme Ra­phaël Me­ne­boo, un des membres de l’as­so­cia­tion pré­si­dée par Eric Beaumont. Dif­fi­cile de sa­voir réel­le­ment com­bien de membres comptent Ces­set na­ture et pa­tri­moine.

Ne contes­tant en rien le bien­fon­dé des éner­gies vertes, l’as­so­cia­tion re­met en cause le mo­dèle éco­no­mique que re­pré­sente la fi­lière éo­lienne.

« Ces ma­chines servent plus les in­té­rêts fi­nan­ciers que ceux liés à la tran­si­tion éner­gé­tique. Par ailleurs, ce qui nous a ir­ri­tés, c’est que dif­fé­rents tests ef­fec­tués dans la zone en­vi­sa­gée laissent ap­pa­raître qu’elle est une des moins ven­teuse de France. »

Seule illus­tra­tion du pro­jet dans le pay­sage saint­pour­ci­nois, à hau­teur de Bran­sat, un mât de mesure de 120 mètres de haut, dres­sé le long de RD 46 re­liant la ci­té vi­ti­cole à Mont­

ma­rault. Ins­tal­lé de­puis le dé­but de l’an­née par la so­cié­té Abo wind, il va per­mettre de ju­ger le po­ten­tiel ven­teux du sec­teur. Les me­sures se­ront ef­fec­tuées entre 18 et 24 mois.

Re­tom­bées éco­no­miques

Syl­vain Pe­tit­Jean, le maire de Bran­sat, est vent debout contre la pré­sen­ta­tion faite par l’as­so­cia­tion dans son tract. La qua­li­fiant de « dif­fa­ma­toire, biai­sée et men­son­gère », il dé­fend la fi­na­li­té de ce pro­jet qui s’ins­crit

plei­ne­ment dans la tran­si­tion éner­gé­tique : « Les der­nières gé­né­ra­tions d’ap­pa­reils per­mettent d’ar­ri­ver qua­si­ment à l’équi­libre fi­nan­cier ».

« La décision d’au­to­ri­ser Abo­wind à im­plan­ter son mât de mesure a été prise à l’una­ni­mi­té du con­seil mu­ni­ci­pal. » « Si le pro­jet voit le jour, les re­tom­bées éco­no­miques pour le ter­ri­toire sont réelles. Pour cinq éo­liennes, les tra­vaux re­pré­sentent un in­ves­tis­se­ment de vingt mil­ lions d’eu­ros. Pour huit, trente mil­lions d’eu­ros. La prio­ri­té se­ra don­née aux en­tre­prises lo­cales. » Par ailleurs, « pour la com­mu­nau­té de com­munes, les re­tom­bées en­vi­sa­gées sont de trois mil­lions d’eu­ros sur vingt ans. Pour la com­mune de Bran­sat, la re­de­vance d’uti­li­sa­tion des che­mins se­ra de 50.000 eu­ros par an du­rant cinq ans et de 35.000 eu­ros, en­suite, sur quinze ans. »

Un très long che­min ad­mi­nis­tra­tif en­core à par­cou­rir

Le pro­jet en­vi­sage d’im­plan­ter les éo­liennes sur deux sites : cinq en li­mite du bois de Ca­brotte et deux à trois en li­mite du ban com­mu­nal de Ver­neui­len­Bour­bon­nais.

D’ici la réa­li­sa­tion de ses ma­chines dont la hau­teur, en en­glo­bant les pâles se­rait de 190 mètres, le che­mi­ne­ment ad­mi­nis­tra­tif se­ra en­core long : étude d’im­pact, ins­truc­tion des per­mis de construire, en­quête pu­blique, dos­sier à éla­bo­rer pour les ins­tal­la­tions clas­sées… « Nous avons, par ailleurs, pré­vu des réunions d’in­for­ma­tion avec Abo wind à l’in­ten­tion de la po­pu­la­tion dans les pro­chaines se­maines », an­nonce Syl­vain Pe­tit­Jean. Le sujet n’a pas fi­ni d’ali­men­ter les dis­cus­sions… ■

➔ Ce soir. Réu­nion des op­po­sants au pro­jet, ce soir, à la salle Mi­ren­dense de SaintPour­çain, à par­tir de 19 h 30.

PHO­TO FRAN­ÇOIS-XA­VIER GUTTON

TEST. Seule concré­ti­sa­tion du pro­jet, un mât de mesure dres­sé par Abo wind. Les ré­sul­tats des tests sont at­ten­dus d’ici la fin de l’an­née pro­chaine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.