Nou­velle étape

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités - BER­NARD STÉ­PHAN ber­nard.ste­phan@cen­tre­france.com

Emmanuel Macron veut faire le grand mé­nage et Fran­çois Bay­rou n’est que le bras exé­cu­tant de ce pro­jet. Mais c’était là la condi­tion du ral­lie­ment du pré­sident du Modem et de sa pré­sence au gou­ver­ne­ment. On est donc en­tré dans le dur du sujet hier. Et la pre­mière im­pres­sion c’est que le pro­jet ne donne pas dans la de­mi­mesure, il frappe les élus au por­te­feuille et no­tam­ment les par­le­men­taires avec deux pro­jets phares for­cé­ment po­pu­laires : la suppression de la ré­serve par­le­men­taire et la mise sous contrôle des frais de man­dat avec des notes de frais jus­ti­fiées.

Le pro­jet ré­pond évi­dem­ment à l’exas­pé­ra­tion de l’opi­nion qui ne sup­porte plus les dé­penses non contrô­lées de l’ar­gent pu­blic, l’ab­sence de ré­sul­tats tan­gibles des po­li­tiques pu­bliques et les formes avé­rées de cor­rup­tion de cer­tains élus qui dé­teignent sur l’en­semble d’un per­son­nel po­li­tique pour­tant plu­tôt hon­nête. Il veut cou­per à la ra­cine les formes les plus graves du mé­lange des genres entre ac­ti­vi­tés pri­vées et en­ga­ge­ment au ser­vice de l’in­té­rêt gé­né­ral.

Est-ce la loi de mo­ra­li­sa­tion at­ten­due ? Il n’y a pas de « ré­vo­lu­tion », pour re­prendre un mot cher au pré­sident de la Ré­pu­blique. De­puis Mi­chel Ro­card, on en est à la trei­zième loi en la ma­tière avec plus ou moins de suc­cès. Mais étape après étape les élus sont de plus en plus en­ca­drés. Et cette loi est « en même temps » dans la conti­nui­té des textes mis en place par Fran­çois Hol­lande avec la créa­tion de la Haute Au­to­ri­té de la trans­pa­rence de la vie pu­blique.

L’an­nonce tombe en pleine po­lé­mique sur la si­tua­tion de Ri­chard Fer­rand. Elle vient en ré­so­nance à la pro­messe du mou­ve­ment En Marche ! de faire de la po­li­tique au­tre­ment et de cou­per les ponts avec l’ancien monde. C’est une pro­messe te­nue. Mais ce pro­jet ne veut pas dire que tout se­ra mo­ra­li­sé, les pré­cé­dentes lois n’ont pas em­pê­ché les dé­rives. Et c’est bien grâce à l’af­faire Fillon que la France va faire un nou­veau pas en se met­tant au ni­veau des autres grandes dé­mo­cra­ties eu­ro­péennes. Alors est­ce que la confiance se­ra ré­ta­blie ? Il fau­dra sans doute en­core bien d’autres étapes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.