Les dis­po­si­tifs mo­biles se font at­tendre

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité - Yann Ter­rat vi­chy@cen­tre­france.com

Le nou­veau dis­po­si­tif na­tio­nal de re­nou­vel­le­ment de carte d’iden­ti­té pose pro­blème aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite dans l’Al­lier.

De­puis fin mars, l’Al­lier comme tous les autres dé­par­te­ments a bas­cu­lé sur un nou­veau sys­tème bio­mé­trique. Les dé­marches pour ob­te­nir une carte d’iden­ti­té changent et do­ré­na­vant, le do­cu­ment ne pour­ra plus être dé­li­vré par toutes les mai­ries. Dans l’Al­lier, seuls 16 centres sont dé­sor­mais ha­bi­li­tés à four­nir le do­cu­ment. Sur l’arrondissement vi­chys­sois, la mai­rie de Vi­chy est le centre le plus proche. Suf­fi­sam­ment éloi­gné, pour­tant, pour po­ser des dif­fi­cul­tés aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite.

Dans la pe­tite com­mune de Co­gnat­Lyonne, si­tué à une di­zaine de ki­lo­mètres de la sous­pré­fec­ture, Jean­Claude De­ri­breux fait par­tie de ces per­sonnes pour qui le nou­veau dis­po­si­tif pose pro­blème. Sous as­sis­tance res­pi­ra­toire, l’homme de 82 ans ne se dé­place plus qu’en dé­am­bu­la­teur pour re­joindre de son lit, le ca­na­pé du sa­lon. Après la perte de son por­te­feuille, il y a deux se­maines, sa femme a dû faire les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives. « Je pen­sais pour­tant avoir an­ti­ci­pé les pro­blèmes en fai­ sant faire les photos en avance par un pho­to­graphe de Bel­le­rive qui se dé­place à do­mi­cile », se sou­vient Pa­tri­cia De­ri­breux qui, sans rien connaître de la nou­velle pro­cé­dure, s’est ren­due à la mai­rie de Co­gnat­Lyonne. Dans l’in­ca­pa­ci­té de se dé­pla­cer à Vi­chy pour le pré­lè­ve­ment d’em­preintes, « un trans­port en am­bu­lance est uni­que­ment dis­po­nible sous pres­crip­tion mé­di­cale et coû­te­rait 180 eu­ros », sou­ligne Pa­tri­cia, JeanC­laude De­ri­breux ne peut, au­jourd’hui jus­ti­fier de son iden­ti­té que grâce à son per­mis de conduire.

Dis­po­si­tif mo­bile

Pour­tant, en cas d’em­pê­che­ments, une al­ter­na­tive existe bel et bien. « Il s’agit d’un dis­po­si­tif mo­bile mis à la dis­po­si­tion des centres qui se dé­placent en­suite chez les par­ti­cu­liers, ex­plique Hervé Des­guins, di­rec­teur de la ré­gle­men­ta­tion à la pré­fec­ture de l’Al­lier qui concède que le cas de Jean­Claude De­ri­be­reux n’est pas iso­lé.

Un seul dis­po­si­tif mo­bile dis­po­nible à Mou­lins pour tout l’Al­lier ? Un peu faible pour un dé­par­te­ment où le tiers de la po­pu­la­tion a plus de 60 ans(*). « Il au­rait fal­lu qu’a chaque dis­po­si­tif fixe cor­res­ponde un dis­po­si­tif mo­bile, ana­lyse le fonc­tion­naire. La mise en place est ré­cente, nous al­lons faire re­mon­ter les pro­blèmes au mi­nis­tère. » ■

(*) source IN­SEE.

PHO­TO YANN TER­RAT

IDEN­TI­TÉ. Pour Jean-Claude De­ri­be­reux, seul le per­mis de conduire lui per­met pour de jus­ti­fier son iden­ti­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.