« Dans le sens de l’His­toire »

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

Le pré­sident du Conseil consti­tu­tion­nel a es­ti­mé, hier, que la sup­pres­sion du droit pour les an­ciens pré­si­dents de la Ré­pu­blique de sié­ger dans l’ins­ti­tu­tion, une des me­sures du pro­jet de loi de mo­ra­li­sa­tion de la vie pu­blique, al­lait « tout à fait dans le sens de l’His­toire ». « J’ai dé­jà dit avant même d’être nom­mé que ça pa­rais­sait lé­gi­time », a dé­cla­ré Laurent Fabius. « La pré­sence des an­ciens pré­si­dents avait été dé­ci­dée à un mo­ment où les pré­si­dents an­ciens n’avaient pas de sta­tut et où le Conseil consti­tu­tion­nel n’avait pas un très grand rôle. Au­jourd’hui c’est de­ve­nu ce qu’on ap­pelle ailleurs une cour su­prême », a-t-il ex­pli­qué. « Mon­sieur Chi­rac, pour les rai­sons qu’on sait, ne siège plus, Mon­sieur Sar­ko­zy non plus, Mon­sieur Hol­lande ne sou­haite pas sié­ger », a pour­sui­vi le pré­sident du Conseil consti­tu­tion­nel, ju­geant que c’était « dé­li­cat vis-à-vis de Mon­sieur Gis­card d’Es­taing, bien sûr, qui siège en­core ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.