Consen­sus net sur les mar­chés

La Montagne (Vichy) - - Tendances Bourse - Fran­çois Mon­nier

Ra­re­ment sur les mar­chés fi­nan­ciers le consen­sus au­ra été aus­si net et il est pos­sible cette fois que la ma­jo­ri­té des ex­perts ait rai­son. Que nous disent-ils au­jourd’hui ? Qu’il faut ache­ter des ac­tions de la zone eu­ro et des va­leurs tech­no­lo­giques amé­ri­caines. Les in­ves­tis­seurs sont sé­duits par ces Ga­fa, Al­pha­bet (Google), Apple, Fa­ce­book, Ama­zon ou Mi­cro­soft. Le pas­sage his­to­rique des 1.000 $ pour l’ac­tion Ama­zon.com re­lance au de­meu­rant l’at­trait pour ces va­leurs. Il est même dif­fi­cile de gar­der la tête froide, d’au­tant que le meilleur reste peut-être à ve­nir. Non seule­ment ces géants du di­gi­tal af­fichent des taux de crois­sance à faire pâ­lir de nom­breuses en­tre­prises, mais plus leur ca­pi­ta­li­sa­tion bour­sière enfle, plus la ges­tion in­di­cielle (par les tra­ckers) est contrainte d’ache­ter leurs ac­tions pour re­flé­ter leur pon­dé­ra­tion dans les in­dices bour­siers, en­gen­drant une nou­velle hausse de ces va­leurs. De­puis le dé­but de l’an­née, Apple, Ama­zon et Fa­ce­book gagnent ain­si plus de 30 % et Al­pha­bet 25 %. Quant aux Bourses de la zone eu­ro, elles sont en re­tard. La Banque cen­trale eu­ro­péenne va res­ter ul­tra-ac­com­mo­dante, tan­dis que l’éco­no­mie est dans une phase d’ac­cé­lé­ra­tion. Les risques po­li­tiques semblent dé­sor­mais li­mi­tés, à l’ex­cep­tion peut-être de l’Ita­lie qui en­vi­sage des élec­tions an­ti­ci­pées après l’été. La crois­sance at­ten­due des en­tre­prises de la zone eu­ro étant aus­si plus forte que ce qui est an­ti­ci­pé aux États-Unis, la cor­rec­tion de­vrait se faire d’elle-même.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.