Pe­tits cy­lindres et grande pas­sion

La Montagne (Vichy) - - Vichy Vivre Sa Ville - De­nis Lo­rut de­nis.lo­rut@cen­tre­france.com

Le Bour­bon­nais vin­tage ras­semble 34 vé­hi­cules an­ciens construits avant 1940. L’Au­to­mo­bile Club de Vi­chy pro­pose de dé­cou­vrir ses vé­hi­cules ce soir, au re­tour de leur ba­lade.

IlLs sont fiers de leurs voi­tures. Et tou­jours prêt à les mon­trer, sous toutes les cou­tures. Les 34 pro­prié­taires de vé­hi­cules an­ciens ras­sem­blés par l’Au­to­mo­bile club de Vi­chy ne sont pas avares d’ex­pli­ca­tions quand il s’agit de vous par­ler de leur jouet.

Yves est ve­nu de Mont­ma­rault pour le Bour­bon­nais vin­tage, avec sa Peu­geot 402 lé­gère. Pour­quoi lé­gère ? Parce que c’est un mo­dèle court à quatre glaces avec un mo­teur de 2 litres de cy­lin­drée nor­ma­le­ment des­ti­né au châs­sis à six glaces. « C’est la GTI de l’époque, in­dique­t­il. Avec ses 55 CV réels, c’était une ra­pide. »

Tout est re­la­tif quand on parle de ra­pi­di­té avec ses voi­tures d’avant­guerre. « Je suis al­lé à Ton­neins, dans le Lot­et­Ga­ronne,

pour les 80 ans de la 402. J’ai mis dix heures pour faire 420 km », ex­plique Yves dont la voi­ture a été construite en 1937.

La vi­tesse, c’est ce qui a

dé­ci­dé Fré­dé­ric Da­gue­net à s’in­té­res­ser aux vieilles voi­tures il y a un an. « Avant, j’avais une Re­nault Al­pine, la six cy­lindres de 200 CV. Mais com­

me on ne peut pas rou­ler, j’ai vou­lu com­plè­te­ment chan­ger », ex­plique cet ha­bi­tant de Creu­zier­le­Neuf qui af­firme ne pas avoir dé­pas­sé les 50 km/h pour

ve­nir à Vi­chy. Sa Peu­geot Tor­pé­do de 1926 a un mi­nus­cule mo­teur de 800 cm3. Pas de quoi faire des fo­lies, mais tout ce qu’il faut pour se faire plai­sir. Sa­vez­vous pour­quoi Fré­dé­ric Da­gue­net conduit sa Tor­pé­do en boots ? « Parce que la pé­dale d’ac­cé­lé­ra­teur est au mi­lieu, entre l’em­brayage et le frein. Avec des chaus­sures à bout large, on ap­puie sur toutes les com­mandes à la fois. »

Si Fré­dé­ric Da­gue­net est l’un des rares col­lec­tion­neurs sans che­veux blancs, ce n’est pas le cas de Mau­rice Per­rier. Cet ha­bi­tant de Cé­ba­zat a 250 sor­ties voi­ture à son ac­tif. Et une cen­taine de concours d’élé­gance avec sa Re­nault Mo­na­six de 1928. Il pos­sède et bi­chonne cette voi­ture de­puis 25 ans.

Avec ses roues en bois, la Re­nault DG de De­nis Fey­dieu est l’une des plus an­ciennes. Sa plaque es­tam­pillée Re­nault Billan­court in­dique 1913. Son mo­teur, un 2,6 l de cy­lin­drée brille comme s’il était neuf. Pour le voir, il suf­fit de le de­man­der. Tous ces pas­sion­nés aiment par­ta­ger. ■

➔ Pra­tique. Les 34 voi­tures du Bour­bon­nais vin­tage se­ront vi­sibles cet après-mi­di, de 17 heures à 20 heures, dans le Pe­tit jar­di­net, du Parc des Sources.

PHO­TO VIC­TO­RIA PULIDO

DE 1928. Ber­na­dette et Mau­rice Per­rier sont des ha­bi­tués des concen­tra­tions de vieilles voi­tures avec leur Re­nault Mo­na­six. Ils as­surent avoir dé­jà fait 250 sor­ties et une cen­taine de concours d’élé­gance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.