Emo­tion et mé­moire

La Montagne (Vichy) - - Magdimanche -

Fruit de la vague d’émo­tion sou­le­vée par le pro­cès Bar­bie, le Centre d’his­toire de la Ré­sis­tance et de la dé­por­ta­tion ouvre ses portes le 15 oc­tobre 1992 dans l’an­cienne école du ser­vice de san­té mi­li­taire de Lyon, le n°14 de l’ave­nue Ber­the­lot où of­fi­ciait la Ges­ta­po sous l’au­to­ri­té de Klaus Bar­bie. JeanPierre Mel­ville y tourne des sé­quences de L’Ar­mée des ombres. Un mon­tage de qua­rante-cinq mi­nutes des dé­po­si­tions des prin­ci­paux té­moins y est dif­fu­sé en boucle (www.chrd.lyon.fr). Grâce à une sous­crip­tion, la mai­son où les 44 en­fants avaient été ra­flés est ra­che­tée et le di­manche 24 avril 1994, Fran­çois Mit­ter­rand, alors pré­sident de la Ré­pu­blique, inau­gure le Mé­mo­rial des En­fants d’Izieu (www.me­mo­ria­li­zieu.eu). En 2010, la pri­son de Mont­luc où se trou­vait la si­nistre « ba­raque aux Juifs », de­vient à son tour un lieu de mé­moire (www.me­mo­rial-mont­luc.fr).

AC­CU­SÉ. Ar­ri­vée de Klaus Bar­bie au pa­lais de jus­tice de Lyon. © Ar­chives pho­to Le Pro­grès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.