Tou­lon « ar­rive sur la pointe des pieds » (Bas­ta­reaud)

La Montagne (Vichy) - - Top 14 Finale -

Tou­lon, qui a chan­gé deux fois d’en­traî­neur cette sai­son, « ar­rive sur la pointe des pieds » en fi­nale du Top 14, a dé­cla­ré Ma­thieu Bas­ta­reaud, hier, à la veille d’af­fron­ter Cler­mont, « fa­vo­ri » se­lon lui, au Stade de France.

Le centre in­ter­na­tio­nal, âgé de 28 ans et qui compte 39 sé­lec­tions, es­père « dé­jouer les pro­nos­tics » avec le RCT, in­vain­cu de­puis l’ar­ri­vée de Ri­chard Co­cke­rill dé­but avril (6 suc­cès de rang). ■ Comment vous sen­tez­vous avant ce der­nier match ? On est tous fa­ti­gués. C’est une longue sai­son. Mais pour des matchs comme ça, on ou­blie que ce soit le quart, la de­mie, on met tout ce­la der­rière et on se sa­cri­fie pour les co­pains. Je me sens bien. Je suis heu­reux d’être là, en tout cas. ■ Le fait d’être en fi­nale après cette sai­son com­pli­quée rend-il le groupe tou­lon­nais plus fort ? Oui, plus sou­dé, parce qu’en plus, on a eu une fin de sai­son où il fal­lait faire un sans­faute, tout sim­ple­ment. Il y a eu cette vic­toire à Bor­deaux (2613 le 29 avril, NDLR), ce match hy­per com­pli­qué contre Castres (vic­toire 26­22 en bar­rage), en­core plus com­pli­qué contre La Ro­chelle (18­15 en de­mi­fi­nale). Ça a conso­li­dé quelque chose dans l’équipe. On est tous ex­ci­tés d’être sur le ter­rain. ■ Que pen­sez-vous de Cler­mont, qui a im­pres­sion­né en de­mi-fi­nale face au Ra­cing 92 ? J’ai beau­coup de res­pect. On le ré­pète chaque an­née mais Cler­mont, c’est un peu la ré­fé­rence au ni­veau fran­çais voire même eu­ro­péen. On ar­rive à cette fi­nale un peu sur la pointe des pieds, jus­te­ment parce que per­sonne ne nous at­ten­dait. On va tout don­ner pour es­sayer de dé­jouer les pro­nos­tics. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.