Jo­sua Tui­so­va, une bombe sur la Rade !

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Va­lé­ry Le­fort

Le jeune ai­lier fid­jien de Tou­lon, Jo­sua Tui­so­va (23 ans), est dif­fi­cile à ar­rê­ter une fois lan­cée. Son cre­do ? Droit au but ! Il fonce et dé­truit tout ce qui pré­sente.

7août 2015, 23 heures. La scène a pour cadre les en­trailles de Mayol, à Tou­lon. En ce soir de sueur es­ti­vale, l’ASM et ses jeunes (Can­co­riet, Itur­ria, Ra­ka, Pe­naud, tiens tiens…) s’est in­cli­née face à Tou­lon en ami­cal. Au RCT, un cer­tain Tuio­va a ins­crit un es­sai.

Une de­mi­heure après le coup de sif­flet fi­nal, un type en slip tra­verse le cou­loir. Votre ser­vi­teur de­vise à ce mo­ment­là avec Jean­Marc Lher­met, alors ma­na­ger du club au­ver­gnat. Su­jet du jour : la dé­cou­verte de l’in­con­nu et es­poir fid­jien de l’ASM, Ali­ve­re­ti Ra­ka, en­tré cinq mi­nutes et (vite) re­mar­qué pour sa vi­tesse et ses ac­cé­lé­ra­tions ful­gu­rantes.

Et là, d’un coup, si­lence ! C’est Jo­sua Tui­so­va qui passe ver­sion Apol­lon grec. À la simple vi­sion du corps du Fid­jien, Lher­met

(et les autres) écar­quille les yeux. Un « Quelle bête ! » tein­té d’ad­mi­ra­tion se fait même en­tendre. Qua­si­ment deux ans plus tard, les deux Fid­jiens vont se re­trou­ver face à face en fi­nale du Top 14.

Tui­so­va­Ra­ka : la force brute du Tou­lon­nais face à l’im­pré­vi­si­bi­li­té du Cler­mon­tois.

Dans le genre des­truc­teur, on pen­sait avoir tout vu à Cler­mont quand, sor­ti de nulle part, Na­po­lio­ni

Na­la­ga avait dé­bou­lé dans le cham­pion­nat de France en 2007. Pour Franck Azé­ma, Tui­so­va, c’est en­core autre chose. D’au­tant qu’en de­mie à Mar­seille, les Ro­che­lais et James ont com­mis l’er­reur de ren­

voyer les bal­lons sur son aile, s’ex­po­sant aux re­mon­tées du buffle du Pa­ci­fique. Et les Ma­ri­times qui ont le cou­rage de l’af­fron­ter d’homme à homme de « prendre des culs » mé­mo­rables… « C’est sûr qu’il ne faut pas lui lais­ser dix mètres de champ, pré­vient le di­rec­teur spor­tif de l’ASM. Si­non, il peut tra­ver­ser le ter­rain et une fois lan­cée, bon­jour pour l’ar­rê­ter… ».

« Tui­so­va ? Il fait un peu peur à tout le monde ! » (Pe­naud)

Azé­ma le trouve même « plus puis­sant que Na­la­ga. Lui et Bo­thia (La Ro­chelle, Ndlr) sont d’une agres­si­vi­té rare. Il ne faut pas lui don­ner de bal­lon. On peut al­ler le chal­len­ger dans les airs mais sur­tout pas le ser­vir sur des re­lances fa­ciles ».

Tui­so­va sus­cite la même im­pres­sion chez ceux qui vont l’af­fron­ter. La jeu­nesse n’em­pêche pas la lu­ci­di­té ! « C’est sûr qu’il est cos­taud… Il fait peur à tout le monde ! Quand il dé­boule de­vant toi, tu ne sais pas où le prendre », souffle Da­mian Pe­naud. Vrai­ment, un titre, ce­la se mé­rite… ■

PHO­TO PIERRE COUBLE

FÉ­ROCE. « Tui­so­va al­lie puis­sance et vi­tesse comme beau­coup d’ai­liers, es­time Franck Azé­ma, le di­rec­teur spor­tif de Cler­mont. Mais il ajoute une agres­si­vi­té hors norme ». Les Cler­mon­tois sont pré­ve­nus : in­ter­dit de lui of­frir des mu­ni­tions comme les Ro­che­lais et James l’ont fait la se­maine der­nière à Mar­seille. Si­non, c’est le re­tour de flamme as­su­ré…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.