L’As­cen­sion a do­pé le tourisme ré­gio­nal

La Montagne (Vichy) - - Région Actualité - Gré­goire Nartz gre­goire.nartz@gmail.com

Sans être ex­cep­tion­nel, le mois de mai a per­mis aux pro­fes­sion­nels du tourisme de réa­li­ser de beaux chiffres, sur­tout grâce au wee­kend de l’As­cen­sion.

Deux lun­dis fé­riés et un week­end de quatre jours, le mois de mai cette an­née a été pro­pice aux dé­parts en va­cances.

En Au­vergne, sans être ex­cep­tion­nel, ce mois de mai a ou­vert la sai­son es­ti­vale. Il a sur­tout été por­té par un week­end de l’As­cen­sion aux chiffres dignes d’un mois d’août.

La clien­tèle af­fi­ni­taire fi­dèle à l’As­cen­sion

« En trois jour­nées lors du week­end de l’As­cen­sion, nous avons eu presque la même fré­quen­ta­tion qu’un sa­me­di d’été. Les 27 et 28, nous avons eu 900 en­trées, ce qui est énorme pour nous ! », as­sure­t­on au châ­teau de Val, dans le Can­tal, qui a ac­cueilli 60 % de vi­si­teurs ve­nant des dé­par­te­ments ad­ja­cents. À l’Of­fice du tourisme du Pays d’Au­

rillac, le mois de mai s’est ré­vé­lé constant par rap­port à l’an der­nier. « 1.914 per­sonnes sont pas­sées à l’of­fice contre 2.000 en mai 2016. Et en avril, nous en avons eu

beau­coup plus : 1.890 vi­si­teurs, contre 1.750 l’an der­nier ».

Dans l’Al­lier, le parc ani­ma­lier du PAL a connu une fré­quen­ta­tion re­cord pour le pont de mai

(34.000 vi­si­teurs, + 4 % par rap­port à 2016). Ce qui a lar­ge­ment pro­fi­té aux res­tau­ra­teurs des en­vi­rons.

Du cô­té de la Haute­Loire, les pre­miers res­sen­tis sont éga­le­ment po­si­tifs. « Nous avons eu de très bons taux d’oc­cu­pa­tion sur le week­end de l’As­cen­sion, avec une météo fa­vo­rable. Ce n’est pas nou­veau. Ni­veau fré­quen­ta­tion, ce week­end est par­fois meilleur que les pre­miers de juillet », ex­plique Xa­vier Del­py, de la Mai­son de la Haute­Loire. « Nous avons une grosse pré­sence de clien­tèle af­fi­ni­taire : des groupes qui se re­trouvent au­tour d’in­té­rêts com­muns, comme des fa­milles, des mo­tards, des gens qui partent en­semble faire de la ran­do. »

La pré­si­den­tielle, ombre au ta­bleau

Si le Puy et ses ani­ma­tions lu­mi­neuses ont pro­fi­té des tou­ristes, les af­faires ont tour­né aus­si ailleurs, comme au Vil­lage de va­cances de la Tour, à la Chaise­Dieu. « Nous n’ac­cueillons que des groupes. L’Au­vergne est par­faite pour les grandes réunions d’amis qui viennent de par­tout en France, car elle est cen­trale. Nous étions pleins pour l’As­cen­sion et rem­plis entre 70 % à 80 % les week­ends des 1er et 8 août », com­mente le gé­rant de cette struc­ture de 400 lits, Fa­brice de Cour­son. Même constat sur la « clien­tèle af­fi­ni­taire » dans le Puy­de­Dôme. « Nous avons eu beau­coup de mo­tards lors de l’As­cen­sion. Le mois de mai était très cor­rect, en lé­gère hausse », pré­cise­t­on à l’hô­tel des Mou­flons, à Besse, dans le San­cy. Les chiffres de la fré­quen­ta­tion des éta­blis­se­ments puy­dô­mois en mai ne sont pas en­core connus, mais à l’Umih 63, la fé­dé­ra­tion des hô­te­liers, on ne s’em­balle pas. « Pour les hô­tels cler­mon­tois, les ponts n’ap­portent gé­né­ra­le­ment pas grand­chose, sauf s’il y a des ani­ma­tions en ville. Et les pre­miers jours fé­riés bé­né­fi­cient sur­tout à la Côte d’Azur ».

Il faut dire qu’un évé­ne­ment par­ti­cu­lier a em­pê­ché le mois de mai de vrai­ment dé­col­ler : le se­cond tour de l’élec­tion pré­si­den­tielle, le 7 mai. « Tout s’est dé­blo­qué après les élec­tions. Mai en gé­né­ral n’a pas été ter­rible, tout a été concen­tré sur l’As­cen­sion », té­moigne Pierre Si­mon du cam­ping de l’Eu­rope, à Mu­rol. ■

PHO­TO AGNÈS GAUDIN

DES­TI­NA­TION. Le châ­teau de Val dans le Can­tal a en­re­gis­tré 900 en­trées les 27 et 28 mai, un chiffre énorme pour ce lieu tou­ris­tique du Can­tal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.