Londres panse à nou­veau ses plaies

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités - AFP

Les élec­tions lé­gis­la­tives bri­tan­niques se dé­rou­le­ront comme pré­vu jeu­di, après l’attentat qui a fait sept morts à Londres (dont un Fran­çais), a as­su­ré, hier, la Pre­mière mi­nistre The­re­sa May. La nuit der­nière, le groupe État is­la­mique a re­ven­di­qué cette at­taque.

La po­lice lon­do­nienne a an­non­cé avoir ar­rê­té 12 per­sonnes hier ma­tin à Bar­king, dans l’est de Londres, en re­la­tion avec l’attentat de la veille sur le Lon­don Bridge qui a fait sept morts. D’après la chaîne de té­lé­vi­sion Sky News, des po­li­ciers lour­de­ment ar­més se sont ren­dus no­tam­ment au do­mi­cile de l’un des trois sus­pects abat­tus lors de l’attentat. Un photographe de l’AFP a dis­tin­gué sur place quatre femmes, qui étaient em­me­nées par la po­lice. Elles se cou­vraient le vi­sage de leur fou­lard.

Un Fran­çais tué et sept bles­sés

L’attentat s’est pro­duit sa­me­di soir dans le centre de Londres, lors­qu’une ca­mion­nette a écra­sé des pas­sants sur le Lon­don Bridge, avant d’al­ler s’en­cas­trer dans une clô­ture près de la ca­thé­drale de Sou­th­wark dans le quar­tier bran­ché de Bo­rough Mar­ket.

Les trois pas­sa­gers de la ca­ mion­nette, ar­més de cou­teaux, se sont alors pré­ci­pi­tés dans des bars proches, par­ti­cu­liè­re­ment bon­dés en cette soi­rée de fi­nale de Ligue des Cham­pions de foot­ball qui était dif­fu­sée dans les pubs.

Sept per­sonnes ont été tuées, dont un Fran­çais, et sur la cin­quan­taine de bles­sés, 36 étaient en­core hos­pi­ta­li­sés hier, dont 21 dans un état cri­tique. Par­mi les bles­sés : sept Fran­çais, dont quatre dans un état grave. Un autre Fran­çais était tou­jours, hier soir, por­té dis­pa­ru. Les trois meur­triers ont été tués par la po­lice moins de dix mi­nutes après que l’alerte ait été don­née. L’at­taque a été re­ven­di­quée, hier après 23 heures, par le groupe État is­la­mique, via son agence de pro­pa­gande Amaq.

Cet attentat est le troi­sième à frap­per la Grande­Bre­tagne en moins de trois mois. Les par­tis po­li­tiques ont, hier, sus­pen­du pour la jour­née leur cam­pagne na­tio­nale pour les lé­gis­la­tives.

Mais « la cam­pagne élec­to­rale re­pren­dra nor­ma­le­ment (ce lun­di) et l’élec­tion gé­né­rale », cru­ciale avant l’ou­ver­ture des né­go­cia­tions sur le Brexit, « se dé­rou­le­ra comme pré­vu jeu­di », a as­su­ré The­re­sa May, qui a par ailleurs dé­non­cé « l’idéo­lo­gie mal­fai­sante de l’ex­tré­misme is­la­miste ». La Pre­mière mi­nistre a sou­li­gné que le pays fai­sait dé­sor­mais face à « une nou­velle forme de me­nace » ter­ro­riste où les at­ta­quants « se co­pient les uns les autres », sans que les ré­centes at­taques soient liées les unes aux autres, se­lon elle.

« Le ter­ro­risme nour­rit le ter­ro­risme et les au­teurs passent à l’acte non pas sur la base de com­plots soi­gneu­se­ment pré­pa­rés, mais ce sont des at­ta­quants iso­lés qui se co­pient souvent les uns les autres en uti­li­sant les moyens les plus gros­siers », a­telle sou­li­gné.

Sur le ter­rain des idées et sur in­ter­net

Battre l’idéo­lo­gie is­la­miste « est l’un de grands dé­fis de notre temps », a­t­elle re­le­vé, es­ti­mant que la ré­ponse ne pou­vait pas être seule­ment les opé­ra­tions an­ti­ter­ro­ristes per­ma­nentes mais de­vait aus­si se jouer sur le ter­rain des idées et sur in­ter­net, « pour évi­ter la pro­pa­ga­tion de l’ex­tré­misme et des opé­ra­tions ter­ro­ristes ».

Cet attentat est le troi­sième en moins de trois mois en Gran­deB­re­tagne : le 22 mars, à Londres, un homme avait aus­si fon­cé sur la foule sur le pont de West­mins­ter, tuant quatre per­sonnes avant de poi­gnar­der à mort un po­li­cier. L’as­saillant, Kha­lid Ma­sood, un Bri­tan­nique conver­ti à l’is­lam, avait été tué.

Deux mois plus tard, un attentat a fait 22 morts et plus de 100 bles­sés le 22 mai à Man­ches­ter, lors­qu’un jeune Bri­tan­nique d’ori­gine li­byenne s’est fait ex­plo­ser à la sor­tie d’un concert de la chan­teuse amé­ri­caine Aria­na Grande. ■

RÉ­AC­TION. Pour la Pre­mière mi­nistre, le pays fait dé­sor­mais face à « une nou­velle forme de me­nace » ter­ro­riste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.