Les or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales s’in­quiètent

La Montagne (Vichy) - - Région Actualité -

À comp­ter d’au­jourd’hui, la di­rec­tion ré­gio­nale SNCF Au­vergne re­met en place la cir­cu­la­tion des trains TER sans pré­sence de l’agent du ser­vice com­mer­cial des trains (com­mu­né­ment ap­pe­lé contrô­leur).

L’en­semble des or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales ré­gio­nales rap­pelle, dans un com­mu­ni­qué, qu’elle a main­te­nu jus­qu’au bout son op­po­si­tion à ce pro­jet in­ti­tu­lé « Amé­lio­ra­tion de la lutte an­ti­fraude sur le pé­ri­ur­bain cler­mon­tois ». Une mise en place « for­cée » que re­doutent les or­ga­ni­sa­tions syn­di­cales, « tant pour la sé­cu­ri­té des cir­cu­la­tions que pour la sû­re­té des usa­gers du ser­vice pu­blic fer­ro­viaire ré­gio­nal ».

Pour les syn­di­cats, « cette or­ga­ni­sa­tion vise à mul­ti­plier les contrôles d’en­trées et de sor­ties, no­tam­ment aux heures d’af­fluence dans les gran­ des gares de la ré­gion qui risquent de créer des at­trou­pe­ments sta­tiques dans les sou­ter­rains et/ou sur les quais ».

« La di­rec­tion ré­gio­nale de la SNCF pour­suit sa po­li­tique de ren­ta­bi­li­té sou­te­nue par les au­to­ri­tés or­ga­ni­sa­trices », pour­suivent les or­ga­ni­sa­tions. Po­li­tique qui risque d’en­traî­ner des « man­que­ments sé­cu­ri­taires » pour les voya­geurs lors des mon­tées et des­centes. Les syn­di­cats es­timent éga­le­ment que cette or­ga­ni­sa­tion est une perte d’in­for­ma­tions sur l’état du ma­té­riel rou­lant avant le dé­part du train et pen­dant la cir­cu­la­tion. Ils re­doutent par ailleurs une re­cru­des­cence des in­ci­vi­li­tés et sur­tout de ne plus pou­voir ga­ran­tir le res­pect des me­sures de l’État dans le cadre du plan Vi­gi­pi­rate. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.