Ro­main Bar­det : « J’at­tends mon heure »

La Montagne (Vichy) - - Sports Cyclisme - Ra­phaël Rochette

Après avoir pas­sé une fort agréable soi­rée, di­manche, de­vant la té­lé, avec la vic­toire de l’ASM en fi­nale du Top 14, Ro­main Bar­det, sup­por­ter achar­né des « jaune et bleu », a en­chaî­né par une jour­née tout aus­si sym­pa­thique, hier, sur des routes du Li­vra­dois-Fo­rez qui lui sont fa­mi­lières.

Le pu­blic au­ver­gnat n’a pas mé­na­gé ses en­cou­ra­ge­ments à l’en­contre de l’en­fant du pays. Et le 2e du Tour de France a eu droit à un très cha­leu­reux co­mi­té d’ac­cueil à son ar­ri­vée à Ar­lanc. L’en­goue­ment a même été monstre au­tour du bus de l’équipe AG2R La Mon­diale.

« J’ai beau­coup de chance, confiait­il. Ces der­nières 24 heures ont été in­tenses pour tout le pu­blic au­ver­gnat avec le su­per Bren­nus des Mont­fer­ran­dais. Les hé­ros du Dau­phi­

né font un beau clin d’oeil en ar­ri­vant le len­de­main en Au­vergne. C’est très bien pour le sport au­ver­gnat, qui se porte ma­gni­fi­que­ment. »

Comme pré­vu, le grim­peur au­ver­gnat et ses équi­piers d’AG2R La Mon­diale sont res­tés sur la ré­serve, hier, à tra­vers des

Monts du Fo­rez pas suf­fi­sam­ment sé­lec­tifs pour faire la dif­fé­rence. Bar­det a ter­mi­né sa­ge­ment dans le pe­lo­ton (à la 35e place).

Comment tournent ses jambes ? « Ça va, ré­pon­dil. J’at­tends mon heure. Il faut prendre son mal en pa­tience et at­tendre l’ar­ri­vée du Mont du Chat, ven­ dre­di, et sur­tout les deux der­nières étapes al­pestres pour avoir une vraie in­di­ca­tion sur ma condi­tion. »

« Mode éco­no­mique »

« Pour nous, c’était une jour­née plu­tôt tran­quille, c’était le but, sou­li­gnait Ju­lien Jur­die, di­rec­teur spor­tif d’AG2R. On sait qu’on va être très oc­cu­pé de ven­dre­di à di­manche au­tour de Ro­main. À Saint­Étienne, on a fait une belle étape. C’était im­por­tant de bien com­men­cer. Au­jourd’hui ( hier), c’était plu­tôt le mode éco­no­mique. Es­sayer de ré­cu­pé­rer un peu pour être à 100 % sur les trois der­niers jours. »

Mais avant, le chro­no de de­main pour­rait dé­jà être un pre­mier tour­nant. Bar­det de­vra y « li­mi­ter les dé­gâts » pour abor­der la mon­tagne avec le maxi­mum de sé­ré­ni­té. ■

AT­TENTE. Bar­det est res­té sa­ge­ment dans le pe­lo­ton.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.