L’ÉDITORIAL À qui pro­fite la fuite ?

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités - BRUNO MÈGE bruno.mege@cen­tre­france.com

Est-ce une « taupe » mé­len­cho­niste – voire le­pé­niste – in­fil­trée dans les rouages de l’État qui a fait « fui­ter » l’avant­pro­jet de loi – ou pré­su­mé tel – sur la ré­forme du code du tra­vail ? Un texte qui, si on a bien com­pris Ma­ti­gnon, « n’émane pas » du gou­ver­ne­ment puis­qu’il est da­té du 12 mai, soit avant la prise de fonc­tion du pré­sident Ma­cron et la no­mi­na­tion de l’équipe Phi­lippe. CQFD (Ce qu’il fal­lait dé­mon­trer). « Ben voyons », ré­tor­que­ront les scep­tiques.

À quelques jours de lé­gis­la­tives qui sont an­non­cées, l’abs­ten­tion ai­dant, comme qua­si triom­phales pour le nou­vel exé­cu­tif, comment ne pas évo­ quer l’hy­po­thèse de la fuite à but élec­to­ral ? Parce que cer­taines dis­po­si­tions – ou faut­il dire pro­po­si­tions ? – conte­nues dans ce texte font évi­dem­ment fi­gure de chif­fon rouge re­mo­bi­li­sa­teur pour les élec­teurs de Mé­len­chon et de Ha­mon, mais aus­si pour la ma­jeure par­tie de l’élec­to­rat le­pé­niste dont il faut sans cesse rap­pe­ler qu’il est com­po­sé d’une forte ma­jo­ri­té d’em­ployés et d’ou­vriers. Par­mi ces dis­po­si­tions, ci­tons sim­ple­ment celle qui per­met­trait à un ac­cord d’en­tre­prise de pré­dé­fi­ nir des mo­tifs de li­cen­cie­ment. Une vé­ri­table bombe, en l’état ac­tuel du droit !

La mi­nistre Mu­riel Pé­ni­caud va ten­ter de dé­mi­ner en adres­sant dès au­jourd’hui à tous les par­te­naires so­ciaux un « pro­gramme de tra­vail » ser­vant de base à la concer­ta­tion. Évi­dem­ment, tout le monde va se ruer sur ce do­cu­ment pour voir si on y re­trouve ou non la trace de tous les élé­ments conte­nus dans la « fuite ».

Cette fuite, donc, au­rait été or­ga­ni­sée pour pro­fi­ter aux op­ po­sants les plus ré­so­lus (LFI, FN) du nou­veau pou­voir ma­cro­nien. C’est du moins ce que la lo­gique la plus ap­pa­rente semble in­di­quer. Mais en ma­tière de coups tor­dus, de ma­noeuvres obliques et de billard à six bandes, le monde du pou­voir sait souvent faire preuve d’un beau cy­nisme et d’une ima­gi­na­tion dé­bor­dante. Ce qui ne veut pas dire non plus que cette fuite est un coup de l’Ély­sée ou du Me­def pour mon­trer à la France d’en bas qu’au fi­nal, elle de­vra se ré­jouir d’échap­per à quelques­unes des po­tions les plus amères pres­crites par l’« avant­pro­jet », et qui se se­ront d’ici là per­dues dans les sables…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.