Le Royaume-Uni cherche sa stra­té­gie face aux at­ten­tats

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités -

La sé­rie d’at­ten­tats qui a fait 34 morts en moins de trois mois au Royaume-Uni a ou­vert un dé­bat dif­fi­cile sur sa stra­té­gie an­ti­ter­ro­riste qui peut avoir un im­pact sur les lé­gis­la­tives, ont sou­li­gné des ana­lystes.

« Trop, c’est trop », a lan­cé la Pre­mière mi­nistre bri­tan­nique, The­re­sa May, après l’at­taque qui a fait 7 morts sa­me­di soir à Londres, moins de 15 jours après un attentat sui­cide à Man­ches­ter à la sor­tie d’un concert qui a tué 22 per­sonnes. Dé­si­reuse de dé­faire l’idéo­lo­gie dji­ha­diste qui a nour­ri les at­ten­tats, The­re­sa May a dur­ci le ton en dé­plo­rant di­manche qu’il y ait « une bien trop grande to­lé­rance en­vers l’ex­tré­misme » en Grande­Bre­tagne.

Avant d’an­non­cer une bat­te­rie de me­sures qu’elle compte mettre en oeuvre si elle est re­con­duite après les élec­tions. Elle a no­tam­ment évo­qué des peines de pri­son plus longues pour les condam­na­tions, même mi­neures, liées au ter­ro­risme et sou­li­gné qu’elle al­lait faire pres­sion sur les géants de l’in­ter­net con­cer­nant les conte­nus ex­tré­mistes mis en ligne.

D’autres pro­po­si­tions ont été for­mu­lées par la presse bri­tan­nique comme le port de bra­ce­lets élec­tro­niques, voire l’en­fer­me­ment, pour des per­sonnes soup­çon­nées de sym­pa­thies dji­ha­distes, l’exi­gence de prou­ver son iden­ti­té pour ache­ter des cartes SIM et des vé­ri­fi­ca­tions plus pous­sées pour les per­sonnes qui louent des voi­tures.

À quelques jours des élec­tions, le su­jet do­mine la cam­pagne et les conser­va­teurs de The­re­sa May, d’ha­bi­tude à l’aise sur les questions de sé­cu­ri­té, se trouvent cette fois sous le feu des cri­tiques. En tant que res­pon­sable de la sé­cu­ri­té de­puis sept ans, soit comme mi­nistre de l’In­té­rieur soit comme Pre­mière mi­nistre, il lui est dif­fi­cile de pro­po­ser des choses ra­di­ca­le­ment nou­velles », sou­ligne Mark Gar­nett, maître de confé­rence à l’uni­ver­si­té de Lan­cas­ter. ■

➔ Fran­çais tué. Le Fran­çais tué dans l’attentat de Londres était ser­veur dans un res­tau­rant di­ri­gé par un Bre­ton près du quar­tier de Bo­rough Mar­ket et avait des at­taches fa­mi­liales en Bre­tagne, à Saint-Ma­lo, se­lon le maire de cette com­mune d’Ille-et-Vi­laine. voies tra­ver­sant le parc. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.