Et Is­raël sur­prit le monde en­tier…

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités - Ig@cen­tre­france.com

Pau­line Ma­reix SIX JOURS. Qui ont chan­gé la face du Proche-Orient. l’Égypte ac­cepte le ces­sez­le­feu. Le 9, les Is­raé­liens s’em­parent du Go­lan. Le 10, la lutte fait rage sur le front sy­ro­is­raé­lien mais la Sy­rie fi­nit par s’in­cli­ner.

L’ef­fet de sur­prise a été dé­ci­sif. En six jours, Is­raël a vain­cu trois ar­mées arabes, et est par­ve­nu à conqué­rir la Cis­jor­da­nie, Jé­ru­sa­lem­Est, la pé­nin­sule égyp­tienne du Si­naï et le pla­teau sy­rien du Go­lan, tri­plant ain­si la sur­face de son ter­ri­toire.

Si la guerre fut ful­gu­rante, la phase di­plo­ma­tique, tou­jours en cours, est in­fi­ni­ment plus longue. Dès 1979, le Si­naï a été ren­du à l’Égypte dans le cadre d’un ac­cord de paix du­rable. Ini­tié par le suc­ces­seur de Nas­ser, Anouar al­Sa­date, il s’agit du pre­mier ac­cord de la sorte si­gné entre un pays arabe et Is­raël. Quant à la bande de Ga­za, l’ar­mée is­raé­lienne s’en est re­ti­rée en 2005 mais conti­nue d’y im­po­ser un sé­vère blo­cus et y ef­fec­tue ré­gu­liè­re­ment des bom­bar­de­ments. Mais au­jourd’hui en­core, l’an­nexion du pla­teau de Go­lan n’est pas re­con­nue à l’in­ter­na­tio­nal et la ques­tion de Jé­ru­sa­lem reste épi­neuse. Aux yeux d’Is­raël, Jé­ru­sa­lem a été « réuni­fiée » à l’is­sue de la guerre des Six Jours. En 1980, une loi l’a dé­si­gnée ca­pi­tale « éter­nelle et in­di­vi­sible ». ce­pen­dant, Jé­ru­sa­lem­Est est une zone oc­cu­pée. Les Is­raé­liens la consi­dèrent comme leur ca­pi­tale his­to­rique de­puis plus de 3.000 ans – le mur des La­men­ta­tions étant un ves­tige sa­cré du ju­daïsme. Les Pa­les­ti­niens re­ven­diquent quant à eux Jé­ru­sa­lem­Est comme la ca­pi­tale de l’État au­quel ils as­pirent, d’au­tant que l’es­pla­nade des Mos­quées est le troi­sième lieu saint pour les mu­sul­mans. Inex­tri­cable.

Un de­mi-siècle plus tard, le pro­ces­sus de paix entre Is­raël et ses voi­sins arabes semble blo­qué. Et à me­sure que la co­lo­ni­sa­tion se pour­suit, la so­lu­tion a deux États pa­raît de moins en moins en­vi­sa­geable. Lors de sa vi­site à la fin du mois der­nier, le pré­sident des ÉtatsU­nis Do­nald Trump a ten­té de re­lan­cer le jeu des né­go­cia­tions, mais il se heurte tou­jours au pro­fond scep­ti­cisme des deux par­ties pre­nantes. Les ac­cords d’Os­lo, si­gnés en 1993 et sym­bo­li­sés par une poi­gnée de main his­to­rique entre le lea­der de l’Or­ga­ni­sa­tion de li­bé­ra­tion de la Pa­les­tine, Yas­ser Ara­fat, et le Pre­mier mi­nistre is­raé­lien, Yitz­hak Ra­bin, avaient pour­tant sus­ci­té beau­coup d’es­poir... ■

PHO­TO D’AR­CHIVES AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.