Un évé­ne­ment unique en Au­vergne

BOXE/GALA ■ Le C­Fight 7 com­pren­dra huit com­bats, à Cus­set, sa­me­di

La Montagne (Vichy) - - Sports Auvergne - Re­cueilli par Mi­chel Pré­mo­sel­li

Le C-Fight 7 de Cus­set se dé­rou­le­ra sa­me­di, à 20 heures. Son or­ga­ni­sa­teur Ali Kan­fouah, le pré­sident du Boxing Club Cus­sé­tois, a aus­si pré­vu des ani­ma­tions pour pas­ser une bonne soi­rée. Il reste des places.

■ Com­bien de mois vous faut-il pour pré­pa­rer le gala ? Six mois. C’est un lourd travail en amont que je dois faire avec mon équipe. Tout le monde doit être dis­po­nible pour la soi­rée.

■ C’est-à-dire ? Les boxeurs doivent être libres, le spea­ker, les dan­seurs, le mé­de­cin, le res­pon­sable du jeu de lu­mière, du feu d’ar­ti­fice. La date est blo­quée.

■ Com­ment faites-vous pour mon­ter un gala de cette qua­li­té ? Par mes connais­sances. Pour avoir été un boxeur de haut ni­veau, je sais de quoi je parle. J’ai la chance d’avoir de nou­veaux spon­sors. Car le CFight est un gala unique en Au­vergne.

■ Avez-vous de bons lieu­te­nants pour vous se­con­der ? Cléa Charbonnier, ma tré­so­rière, Laurent Ver­dière et les membres du Boxing Club Cus­sé­tois sont d’une aide pré­cieuse. Le C­Fight, c’est 45 bé­né­voles.

■ Quelles se­ront les ani­ma­tions ? Groupes de danse, dé­mons­tra­tions de zum­ba et de bi­cross. On ou­vri­ra les portes à 19 heures. Une heure plus tard dé­bu­te­ra le gala avec 5 com­bats de pros. Pour faire pa­tien­ter le pu­blic, deux com­bats ama­teurs se­ront mis en place. ■

PHOTO DO­MI­NIQUE PARAT

GALA. Chaque an­née, le C-Fight 7 est un ren­dez-vous im­man­quable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.