Conte mo­ral

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Actualités La Bourse - DR

Le jour d’après. Le jour d’après du Sud­Coréen Hong Sang­soo, est un conte mo­ral tout en lé­gè­re­té avec la star de Ma­de­moi­selle, Kim Min­hee. Dans la ronde sen­ti­men­tale me­née par Hong Sang­soo, le ci­néaste des pe­tits riens qui fait ir­ré­sis­ti­ble­ment pen­ser à Eric Roh­mer, un réa­li­sa­teur qu’il ad­mire, on s’aime, on se quitte, on se trompe, on pleure… Et comme tou­jours, on boit beau­coup dans Le jour d’après tour­né en noir et blanc. Le réa­li­sa­teur d’Un jour avec, un jour sans a tra­vaillé comme à son ha­bi­tude sans scé­na­rio pour cette fable sur le sen­ti­ ment amou­reux qui ra­conte le pre­mier jour de travail d’Areum (Kim Min­hee) dans une pe­tite mai­son d’édi­tion, dont le pa­tron a eu une liai­son avec l’em­ployée qu’elle remp­lace et qu’il n’ar­rive pas à ou­blier. « Je ne sais pas ce que je vais faire au dé­but du tour­nage. C’est un pro­ces­sus. Je fais des re­pé­rages, je parle avec les ac­teurs. Les ac­teurs sont très im­por­tants. Tout ce que j’es­père c’est qu’il y ait quelque chose qui se passe pen­dant qu’on tourne », ex­plique­t­il. Le ré­sul­tat est un tri­co­tage de pe­tites scènes avec fla­sh­back, di­gres­sions phi­lo­so­phiques et jeux de rôle entre les pro­ta­go­nistes. Par­fois un peu trop ba­vards. Pour­tant ap­pré­cié d’une par­tie de la cri­tique, Le jour d’après est re­par­ti bre­douille de Cannes. Kim Min­hee in­ter­prète avec fi­nesse cette jeune fille em­ployée d’un jour, sa­cri­fiée pour le bie­nêtre de son pa­tron, lui même in­car­né avec toute la veu­le­rie né­ces­saire par Kwon Hae­hyo. L’ac­teur jouait no­tam­ment dans In Ano­ther Coun­try du même Hong Sang­soo, au cô­té d’Isa­belle Hup­pert.

Drame de Hong Sang­soo. Co­rée du Sud (1h32).

COUPLE. Kim Min-hee, Hae-hyo Kwon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.