Plus de 22.000 mé­de­cins di­plô­més à l’étran­ger

La Montagne (Vichy) - - Santé -

Plus de 22.000 mé­de­cins exer­çant une ac­ti­vi­té ré­gu­lière en France en 2017 ont été di­plô­més à l’étran­ger, soit 11 % de la pro­fes­sion, un chiffre en hausse qui aide à conte­nir la baisse des ef­fec­tifs de­puis 2010, (don­nées dé­voi­lées par l’Ordre des mé­de­cins).

Au 1er jan­vier 2017, le nombre de mé­de­cins en ac­ti­vi­té ré­gu­lière (hors rem­pla­çants ou tem­po­rai­re­ment sans ac­ti­vi­té) s’éle­vait à 196.000 en­vi­ron, contre 198.200 en 2010, d’après la nou­velle car­to­gra­phie in­ter­ac­tive pré­sen­tée par le Conseil na­tio­nal de l’Ordre des mé­de­cins (Cnom).

Près de 90 % d’entre eux ont été di­plô­més en France, soit 173.600, les 22.400 res­tant l’ayant été à l’étran­ger, dont 12.500 hors Union eu­ro­péenne et 9.900 au sein de l’UE.

En 2010, le nombre de mé­de­cins for­més en France et exer­çant une ac­ti­vi­té ré­gu­lière dé­pas­sait les 184.000. Les di­plômes étran­gers concer­naient alors 14.100 pra­ti­ciens en­vi­ron (dont 8.000 hors UE, 6.100 dans l’UE), soit 7 % de l’ef­fec­tif to­tal. Les 8.300 mé­de­cins qui ont de­puis gon­flé leurs rangs ont ain­si com­pen­sé en par­tie la baisse des di­plô­més dans l’Hexa­gone (­10.400 en­vi­ron).

Ré­par­ti­tion

La car­to­gra­phie éla­bo­rée par le Cnom donne une mul­ti­tude d’in­for­ma­tions sur la ré­par­ti­tion des mé­de­cins se­lon leur âge, leur sexe, leur spé­cia­li­té…

Elle vise à « me­su­rer au plus près les dis­pa­ri­tés

ter­ri­to­riales », ex­plique l’Ordre, qui mi­lite pour une réforme « construite avec les ac­teurs » de ter­rain et en­tend ap­por­ter « un ou­til dy­na­mique d’aide à la dé­ci­sion ».

Par­mi ses prin­ci­paux en­sei­gne­ments fi­gurent aus­si la baisse conti­nue du nombre de mé­de­cins gé­né­ra­listes et l’af­fai­blis­se­ment de la den­si­té mé­di­cale en Ile­de­France.

En moyenne et en 2017, en France, la den­si­té mé­di­cale est de 330,7 mé­de­cins en ac­ti­vi­té ré­gu­lière, tous modes d’exer­cice confon­dus, pour 100.000 ha­bi­tants.

Avec un peu plus de 346 mé­de­cins pour 100.000 ha­bi­tants en 2017 – contre 377 en 2010 –, l’Ile­deF­rance n’est que la cinquième ré­gion la mieux lo­tie, l’Aquitaine­Limousin et Poi­tou­Cha­rentes et la Pro­vence­Alpes­Côte d’Azur ayant la den­si­té la plus éle­vée en la ma­tière (res­pec­ti­ve­ment 348,6 et 353,2).

Elle reste loin de­vant les Pays­de­la­Loire (287,9) et le Centre­Val de Loire (278,5), der­nières du clas­se­ment en mé­tro­pole.

Mais une ana­lyse plus fine per­met d’y ob­ser­ver de fortes dis­pa­ri­tés : par exemple la den­si­té mé­di­cale de la com­mu­nau­té d’ag­glo­mé­ra­tion des 2 Rives de Seine est tom­bée de 103,4 en 2010 à 84,9 en 2017, celle de la com­mu­nau­té de com­munes Coeur des Yve­lines, de 131,5 à 97,2. ■

© LE BER­RY RÉ­PU­BLI­CAIN

EF­FEC­TIF. Par­mi les 22.400 mé­de­cins ayant ob­te­nu leur di­plôme à l’étran­ger, 12.500 l’ont ob­te­nu hors Union eu­ro­péenne et 9.900 au sein de l’UE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.