CLAIRE DORLAND-CLAUZEL Membre du Co­mi­té exé­cu­tif de Mi­che­lin

La Montagne (Vichy) - - La dynamique de la victoire profite à toute l'Auv -

Une sent en­tre­pri­seles ef­fets d’une comme vic­toire Mi­che­linde l’ASM ? Notre en­ga­ge­ment avec le sport de haut ni­veau re­monte pra­ti­que­ment à l’ori­gine de l’en­tre­prise. Il est vrai qu’au­jourd’hui, quand l’ASM gagne, ce­la donne une image de ga­gnant, d’es­prit d’équipe... En in­terne, les gens se soudent, sont fiers et ont un fort sen­ti­ment d’ap­par­te­nance. Seule­ment en in­terne ? Quand l’ASM gagne, par­fois on peut en­tendre « tiens, Mi­che­lin a ga­gné ». Donc, ce­la joue. Le sport ras­semble. Il draine de bonnes va­leurs : sa­voir ga­gner et sa­voir perdre. Donc vous n’êtes pas près de lâ­cher l’ASM ? On nous pose la ques­tion quand l’ASM perd. Nous avons un par­te­na­riat de long terme. Donc non, Mi­che­lin ne quit­te­ra pas l’ASM. Et puis, l’ASM est, chaque an­née, par­mi les meilleurs clubs fran­çais voire eu­ro­péens. Mais tous les clubs, même avec un pal­ma­rès, n’ont pas l’image de l’ASM. Oui, ce sont des va­leurs qui nous res­semblent. Si l’ASM n’avait pas cette image, notre par­te­na­riat n’au­rait pas au­tant du­ré. L’ASM et Mi­che­lin par­tagent le même ADN. Nous sommes très fiers de cette vic­toire. J’étais au Stade de France et j’ai vu le com­bat li­vré. Très très fière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.