Di­dier Pé­treau re­prend du dé­sert

La Montagne (Vichy) - - Sports Au­vergne - Fran­cis La­porte

A 60 ans, Di­dier Pé­treau va goû­ter à nou­veau aux dé­lices des courses en non-stop dans le dé­sert. Cette fois, l’ul­tra­run­ner et an­cien chef de cui­sine cler­mon­tois dé­couvre le dé­sert de Go­bi.

Il a bouilli d’im­pa­tience. Di­dier Pé­treau ve­nait d’en ter­mi­ner avec deux ans de ré­cu­pé­ra­tion, obli­ga­toires au sortir de ses 704 km non­stop dans les sables du Ma­roc, con­for­mé­ment à la fa­meuse re­cette « 1 km, 1 jour ». Et l’ul­tra­run­ner se pour­lé­chait à la pen­sée de l’Ul­ti­mate, 1.000 et 1 km de dé­sert. Un vrai ré­gal !

Mais l’an­née 2016 af­fi­cha la noir­ceur du pro­jet brû­lé. « En fé­vrier, j’ai fait une chute grave chez moi, dans l’es­ca­lier, qui m’a cau­sé une rup­ture du fas­cia la­ta de la cuisse gauche. Je sais, hoche le cou­reur au long cours, maître des regs et des dunes de Jor­da­nie, Égypte, Ma­roc, Mau­ri­ta­nie, les ac­ci­dents les plus c… sont tou­jours mé­na­gers ». Deuxième couche en juillet. « Au Centre JeanPer­rin, on m’a en­le­vé un no­dule au pou­mon droit. PÉ­TREAU. Les courses de cen­taines de ki­lo­mètres en non-stop dans le dé­sert, le Cler­mon­tois, ici dans le dé­sert ma­ro­cain avec un bam­bou pour rem­pla­cer le bâ­ton cas­sé, connaît très bien.

Le comble pour un non­fu­meur. Là, j’ai per­du 30 % de ma ca­pa­ci­té res­pi­ra­toire ». D’où un re­tour à l’ef­fort à feu très doux. « J’ai re­pris tout dou­ce­ment, en sep­tembre avec du VTT, puis de la course à pied en no­vembre ».

« La croi­sière jaune »

Vient dé­cembre et le coup de fil d’Alain Ges­tin, le pote ba­rou­deur et l’or­ga­ni­sa­teur de ces longues

tra­ver­sées de dé­serts. « J’ai pris la dé­ci­sion de re­par­tir sur un 333 km, lors­qu’il m’a dit que ce se­rait ce­lui de Go­bi ».

333 km, un plat lé­ger, en fait. « Pour voir où j’en suis. Si je fi­nis dans la pre­mière moi­tié avec le peu d’en­traî­ne­ment que j’ai, pas de pro­blème pour pas­ser au 1.000 km ».

La Mon­go­lie, surtout, une des­ti­na­tion rê­vée, ja­mais cou­rue. « Le nord de

l’Afrique, main­te­nant, c’est pros­crit. Mais le dé­sert de Go­bi pour moi, c’est un mythe, c’est la croi­sière jaune de Ci­troën ».

Alors le chef de cui­sine cler­mon­tois, dé­sor­mais à la re­traite, pa­tiente le temps d’une myo­apo­né­vrose du so­léaire dé­but 2017, puis se pré­pare, s’active sur le che­min des Crêtes, du Pa­ra­dis au pied du puy de Dôme. Au bout « une plus grosse sor­tie à 4 heures et de­mie seule­ment ». Mais de l’en­vie en abon­dance et la connais­sance.

Steppe dé­ser­tique et mi­cro­siestes

« Je n’ai que deux mois d’en­traî­ne­ment, je suis moins bien pré­pa­ré que les autres fois, mais j’ai l’ex­pé­rience », sou­ligne l’ul­tra­fon­deur, troi­sième dans le sud ma­ro­cain, en 2013, au bout de 220 heures et 30 mi­nutes. Aver­tis de son re­tour, les co­pains ont d’ailleurs joint leur « die­sel » pré­fé­ré : « Di­dier, tu nous em­mè­ne­ras ».

Sur des traces nou­velles. Haut per­chées. A l’image d’un dé­part don­né à 2.305 m d’al­ti­tude, d’une ar­ri­vée au camp des yourtes à 1.280 m. Dans un dé­cor à dé­cou­vrir. Avec de la steppe jusqu’à mi­che­min, des étapes de dunes, des pistes, de la terre, des pierres… Une va­rié­té de cou­leurs pour une va­rié­té de tem­pé­ra­tures, 30° le jour, 0° dans la nuit. Pru­dence avi­sée : « J’ai ra­jou­té un vê­te­ment chaud dans ma liste ». Celle qui leste les 6 kg du sac à dos.

Reste plus qu’à cou­rir… « Je me base entre 70 km et 80 km par jour. Et cette an­née, je tente quelque chose. Je vais es­sayer de pas­ser avec des mi­cro­siestes, 10 mi­nutes à chaque check­point. Il y en a 22, ça fait 3 heures et de­mie de som­meil ». Pour 4 jours et de­mi d’épreuve.

A cette grande table étoi­lée, 40 convives pas plus, « 40 fous » du monde en­tier, se re­trouvent. Ou­lanBa­tor, hier, sur la ligne deux jours plus tard, prêts à en ba­ver. « C’est le grand bon­heur », sa­voure d’avance Di­dier Pé­treau. ■

Né le 24 août 1956 à Châ­tel­le­rault. Chef de cui­sine re­trai­té. Ma­ra­thon des Sables (2000), Dé­sert Cup Jor­da­nie (2001), Trans 333 (2005, 2007), Trans 555 + (564 km en 2008, 604 km en 2010, 704 km en 2013).

6 Heures de Cé­ba­zat (6 fois), Mar­ve­jols-Mende (7 fois), 50 Km des Dômes (17 fois), Trail de Vul­cain (2002) ; ma­ra­thons de Bar­ce­lone, du Mé­doc, de Riom, des Vol­cans, de New York.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.