EN CAM­PAGNE

La Montagne (Vichy) - - Elec­tions Le­gis­la­tives -

RTL ET EU­ROPE 1.

Les ra­dios RTL et Eu­rope 1 ont été « mises en garde » par le CSA pour de « forts dés­équi­libres » dans les temps de pa­role des can­di­dats aux élec­tions lé­gis­la­tives sur leur an­tenne, a an­non­cé hier l’ins­tance de contrôle. ■

« SA­LA­RIÉS AU BAGNE ».

Jean-Luc Mé­len­chon es­time, dans un en­tre­tien pa­ru hier dans le ma­ga­zine So­cie­ty, que « la vraie vio­lence » n’est pas dans la vi­gueur de ses pro­pos mais dans la po­li­tique que veut ap­pli­quer le pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron en en­voyant « les sa­la­riés au bagne ». « Ces gens-là vous tuent le sou­rire aux lèvres. Il va nous in­fli­ger les or­don­nances et en­voyer les sa­la­riés au bagne dans deux mois en sup­pri­mant le code du tra­vail. C’est ça la vraie vio­lence ! », dé­clare le chef de La France in­sou­mise. ■

CAN­DI­DAT AC­CU­SÉ.

Un can­di­dat aux lé­gis­la­tives à Pa­ris pour le mou­ve­ment La Ré­pu­blique en marche, Buon Tan, est vi­sé par une en­quête, ac­cu­sé par une as­so­cia­tion d’avoir dé­tour­né plu­sieurs mil­liers d’eu­ros, at-on ap­pris hier de source ju­di­ciaire. Une en­quête pré­li­mi­naire pour abus de confiance a été ou­verte il y a quelques jours par le par­quet de Pa­ris et confiée à la bri­gade de ré­pres­sion de la dé­lin­quance as­tu­cieuse (BRDA) à la suite d’une plainte dé­po­sée fin mai », a pré­ci­sé cette source, confir­mant une in­for­ma­tion du Pa­ri­sien. ■

DÉ­RIVE…

« Une par­tie de la droite dé­rive vers l’ex­trême droite », es­time le mi­nistre de l’Ac­tion et des comptes pu­blics Gé­rald Dar­ma­nin, l’un des LR à avoir re­joint le gou­ver- ne­ment d’Édouard Phi­lippe et Em­ma­nuel Ma­cron. « Quand M. Wau­quiez an­nonce un mee­ting avec Sens com­mun, quand Ma­rion Ma­ré­chal-Le Pen dit qu’elle peut tra­vailler avec lui, quand une par­tie de la droite dé­rive vers l’ex­trême droite, il n’y au­rait au­cun pro­blème. Moi je reste fi­dèle à mes convic­tions », af­firme-t-il, cri­ti­quant le « deux poids deux me­sures » de ceux qui, au sein du par­ti Les Ré­pu­bli­cains, le consi­dèrent comme un « traître ». ■

SON­DAGE.

La Ré­pu­blique en Marche ar­rive en tête des in­ten­tions de vote au pre­mier tour des élec­tions lé­gis­la­tives di­manche et pour­rait rem­por­ter une large ma­jo­ri­té dans la fu­ture As­sem­blée na­tio­nale, se­lon un son­dage Opi­nionWay/Or­pi pu­blié hier. La Ré­pu­blique en Marche (30 %) de­vance de neuf points Les Ré­pu­bli­cains, al­liés aux cen­tristes de l’UDI, qui gagnent un point à 21 %, et le Front na­tio­nal, stable à 18 %. ■

« PAUVRE TYPE ».

L’an­cien pré­sident Fran­çois Hol­lande est « un pauvre type » et « la plus émi­nente mé­dio­cri­té du PS des an­nées 2000 », es­time Jean-Luc Mé­len­chon, qui a cô­toyé l’ex-chef de l’État au sein du Par­ti so­cia­liste avant de le com­battre de­puis 2008. « Il n’y a rien à en dire ! Il n’a ja­mais rien fait. Il était à l’ENA, même pas bien clas­sé. Il est sor­ti de là, est pas­sé d’un poste à l’autre, fon­du dans la gri­saille », dé­crit le lea­der de La France in­sou­mise. « Mais il est mar­rant, tou­jours la bla­gou­nette aux lèvres. » ■

AP­PEL AU BOYCOTT.

La mu­ni­ci­pa­li­té d’une pe­tite com­mune de Haute-Saône a ap­pe­lé ses ad­mi­nis­trés à boy­cot­ter l’élec­tion lé­gis­la­tive, di­manche, pour ré­cla­mer une con­nexion in­ter­net haut dé­bit ef­fi­cace. Le maire avait au­pa­ra­vant re­fu­sé d’or­ga­ni­ser le vote. ■

IL DÉ­NONCE.

Un ex-col­la­bo­ra­teur du MoDem a contes­té mer­cre­di dans un si­gna­le­ment à la jus­tice la réa­li­té de son em­ploi comme as­sis­tant par­le­men­taire au­près de l’an­cien eu­ro­dé­pu­té Jean-Luc Ben­nah­mias. Le MoDem a af­fir­mé hier avoir « res­pec­té toutes les règles et toutes les obli­ga­tions d’un em­ployeur ». ■

SÉ­CU­RI­TÉ DU VOTE.

50.000 po­li­ciers et gen­darmes se­ront de nou­veau mo­bi­li­sés di­manche et le 18 juin lors des élec­tions lé­gis­la­tives, dans le cadre d’un dis­po­si­tif sé­cu­ri­taire ren­for­cé sur fond de me­nace ter­ro­riste, a an­non­cé hier le mi­nis­tère de l’In­té­rieur. ■

PRO­FES­SIONS DE FOI PER­DUES.

Des pro­fes­sions de foi de la can­di­date LR de la 1re cir­cons­crip­tion de Haute-Sa­voie ont été dis­tri­buées dans la Loire tan­dis que celles de can­di­dats de la 2e et 5e cir­cons­crip­tions manquent à l’ap­pel. ■

« GÉ­NÉ­RAUX SEC­TAIRES ».

L’an­cien mi­nistre Fré­dé­ric Le­febvre a an­non­cé hier qu’il quit­tait le par­ti Les Ré­pu­bli­cains, dé­non­çant « un quar­te­ron de gé­né­raux sec­taires » qui sont à sa tête, et af­fir­mant avoir fait l’ob­jet de « me­naces », « y com­pris par Ni­co­las Sar­ko­zy lui-même ». ■

« TROP DE POU­VOIR ».

« Trop de pou­voir tue le pou­voir », a aver­ti hier le pre­mier se­cré­taire du PS Jean-Ch­ris­tophe Cam­ba­dé­lis, alors que les son­dages ac­cordent une large ma­jo­ri­té au par­ti d’Em­ma­nuel Ma­cron, le­quel de­vrait se­lon lui « com­po­ser avec l’en­semble des forces qui l’ont por­té au pou­voir ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.