Ter­ro­ristes de Té­hé­ran iden­ti­fiés

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Ac­tua­li­tés -

DJI­HA­DISTES ■ Les au­teurs ira­niens des at­ten­tats de Té­hé­ran ((pho­to AFP) qui, se­lon un bi­lan éta­bli hier, ont fait 17 morts, étaient membres du groupe État is­la­mique. Les at­ten­tats ont été com­mis par des hommes ar­més, dont cer­tains étaient dé­gui­sés en femmes, et des ka­mi­kazes, qui se sont fait ex­plo­ser. Après avoir re­joint le groupe dji­ha­diste, les au­teurs des at­ten­tats, tous morts, « ont par­ti­ci­pé à des crimes com­mis par ce groupe ter­ro­riste à Mos­soul (Irak) et Ra­qa (Sy­rie) », a ré­vé­lé, hier, le mi­nis­tère ira­nien des Ren­sei­gne­ments. Ils étaient re­ve­nus une pre­mière fois en Iran à l’été 2016 « avec l’in­ten­tion de me­ner des opé­ra­tions ter­ro­ristes dans des villes re­li­gieuses » sous la di­rec­tion d’Abou Ai­sha, « un haut com­man­dant » ter­ro­riste. Ils avaient été contraints de quit­ter l’Iran après qu’Abou Ai­sha y eut été tué, avant d’y re­ve­nir. Bien que Wa­shing­ton com­batte aus­si l’État is­la­mique, le pré­sident amé­ri­cain, Do­nald Trump, a es­ti­mé après les at­ten­tats de Té­hé­ran que « les États qui ap­puient le ter­ro­risme risquent de de­ve­nir les vic­times du mal qu’ils sou­tiennent ». « Le com­mu­ni­qué de la Mai­son Blanche et les sanc­tions du Sé­nat sont ré­pu­gnants alors que les Ira­niens font face à la ter­reur sou­te­nue par les clients des Amé­ri­cains », a ré­agi le chef de la di­plo­ma­tie ira­nienne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.