Lourdes ré­qui­si­tions pour des steaks conta­mi­nés

La Montagne (Vichy) - - France & Monde Ac­tua­li­tés -

Trois ans de pri­son ferme et un avec sur­sis ont été re­quis, hier, contre deux res­pon­sables de l’ex-so­cié­té SEB, four­nis­seur de steaks conta­mi­nés à l’E. co­li ache­tés chez Lidl en 2011, qui ont ren­du ma­lades une quin­zaine d’en­fants.

« Don­ner à man­ger un ali­ment de base à des mil­lions de Fran­çais c’était une lourde res­pon­sa­bi­li­té », a es­ti­mé le pro­cu­reur Jean­Bap­tiste Miot au troi­sième et der­nier jour du pro­cès. Or l’en­quête a éta­bli plu­sieurs man­que­ments aux règles de sé­cu­ri­té et d’hy­giène de la part des deux pré­ve­nus.

Guy La­mor­lette, 76 ans, ex­gé­rant de la so­cié­té ba­sée à Saint­Di­zier (Hau­teMarne) et Laurent Ap­pé­ré,

46 ans, an­cien res­pon­sable qua­li­té, étaient pour­sui­vis no­tam­ment pour « bles­sures in­vo­lon­taires par vio­la­tion ma­ni­fes­te­ment dé­li­bé­rée d’une obli­ga­tion de sé­cu­ri­té ».

Le pro­cu­reur, évo­quant les pro­ces­sus d’éla­bo­ra­tion des steaks ha­chés a mis en avant la fai­blesse des « contre­ana­lyses en E. co­li » gé­né­rique et l’ab­sence de test « en E. co­li015H7 », la souche par­ti­cu­liè­re­ment dan­ge­reuse qui a pro­vo­qué le grave syn­drome hé­mo­ly­tique et uré­mique en juin 2011 chez la quin­zaine d’en­fants, dont l’un reste pa­ra­ly­sé et han­di­ca­pé men­ta­le­ment.

Dé­ci­sion du tri­bu­nal en dé­li­bé­ré au 27 juin. ■

PHO­TO AR­CHIVES AFP

VIANDE HA­CHÉE. Une bac­té­rie très toxique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.