Les aléas cli­ma­tiques per­turbent la vigne

La Montagne (Vichy) - - Allier Actualité - Antoine De­la­cou

Le vi­goble saint-pour­ci­nois n’a pas trop souf­fert des co­lères du ciel en 2016. Mais les épi­sodes ré­pé­tés de grêle et de gel de­puis plu­sieurs an­nées mettent les vignerons sous pres­sion.

Jean­Mi­chel Fer­rier, le pré­sident du syn­di­cat des vi­ti­cul­teurs, parle d’une an­née 2016 « cor­recte » sur l’aire de pro­duc­tion AOC. Mal­gré un coup de gel et un autre de grêle au prin­temps 2016, les ren­de­ments to­taux en rouge, blanc et rosé se sont éle­vés à 42 hec­to­litres

à l’hec­tare. Ce chiffre se si­tue dans la moyenne dé­cen­nale, a t­on ap­pris lors de l’as­sem­blée gé­né­rale du syn­di­cat.

Chan­ge­ment cli­ma­tique

Mais si l’aire de pro­duc­tion n’a pas trop souf­fert des co­lères du ciel l’an­née der­nière, les aléas cli­ma­tiques sus­citent ac­tuel­le­ment beau­coup d’in­quié­tudes chez les vignerons co­opé­ra­teurs et in­dé­pen­dants. Une ap­pré­hen­sion lé­gi­time ren­for­cée par la

vague de gel qui a une nou­velle fois im­pac­té le vi­gnoble au mois d’avril 2017 : « Cette fois­ci, toutes les com­munes et tous les vignerons ont été tou­chés de fa­çon plus ou moins im­por­tante. Il fau­dra at­tendre la flo­rai­son pour éva­luer pré­ci­sé­ment les pertes. Mais elles risquent d’être sé­rieuses pour cer­tains ex­ploi­tants ». Alors que faire pour lut­ter contre ce gel qui pour­rait frap­per de fa­çon de plus en plus ré­cur­rente avec le chan­ge­ment cli­ma­tique ? Les so­lu­tions sont connues. Il y a les hé­li­co­ptères et les éo­liennes pour bras­ser l’air au­des­sus des plan­ta­tions. Il y aus­si les chau­fe­rettes pour ré­chauf­fer l’at­mo­sphère. Mais Jean­Mi­chel Fer­rier reste per­plexe : « Ces mé­thodes sont très coû­teuses et, en plus, leur ef­fi­ca­ci­té est loin d’être garantie. A Saint­Pour­çain, per­sonne n’a les moyens de mettre au­tant d’ar­gent, sur­tout pour un ré­sul­tat in­cer­tain ».

« Il fau­drait que les as­su­rances baissent leur fran­chise »

Sou­vent pas les moyens fi­nan­ciers ou l’en­vie, non plus, de sous­crire une as­su­rance contre le gel : « C’est très cher ! Il fau­drait d’ailleurs que les as­su­rances ac­ceptent de bais­ser leur fran­chise, le seuil à par­tir du­quel elles in­dem­nisent ». A pro­pos de l’épi­sode de gel 2017, le pré­sident Fer­rier an­nonce que la Ré­gion Au­vergne Rhône­Alpes a dé­ci­dé « de faire un geste » pour sou­te­nir le vi­gnoble saint­pour­ci­nois : « Elle va mettre la main à la poche pour nous in­dem­ni­ser. Mais on ne sait pas en­core à quelle hau­teur ». ■

PHOTO D’ARCHIIVES

RÉ­COLTE. Le syn­di­cat des vi­ti­cul­teurs de Saint-Pour­çain a re­tra­cé l’an­née 2016 au cours de son as­sem­blée gé­né­rale. Une an­née cor­recte en termes de ren­de­ments avec 42 hec­to­litres à l’hec­tare.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.